Reconstitution dans l'affaire Francette Pierre-Emile

Affaire Ponsar
© JCS | Un dispositif policier pour la reconstitution au domicile du principal suspect

L’auteur-présumé du meurtre de Francette Pierre-Emile est retourné à son domicile hier (mardi 26 mai), lieux supposés du drame. Le juge d’instruction et les hommes de la police judiciaire ont procédé à une reconstitution des faits en présence de Philippe Ponsar.

Claude Gratien Publié le , mis à jour le

Philippe Ponsar s'est rendu à son domicile avec les enquêteurs hier (mardi 26 mai), lieu supposé du meurtre de Francette Pierre-Emile. La reconstitution a duré plusieurs heures dans le secteur de Didier, en présence des avocats des deux parties. Le meurtrier présumé est resté fidèle à sa version de la dispute qui, début décembre 2014, aurait débouché sur une bagarre chez lui. La victime aurait alors chuté accidentellement, pour ne jamais se relever. Il se serait débarrassé du corps dans la soirée, après avoir nettoyé la scène du drame.

La famille ne croit pas en l'accident

Sur place ce mardi, les techniciens ont retracé l'enchaînement des faits avec Philippe Ponsar. On se souvient que des traces de sang avait été retrouvées dans son appartement et sur ses chaussures. De son côté la partie civile a déjà expliqué qu'elle ne croyait pas en la thèse de l'accident. Le juge d'instruction doit poursuivre ses investigations, vérifier les dires du meurtrier présumé et les confronter aux éléments matériels. Francette Pierre-Emile avait été retrouvée le 19 décembre 2014 dans un ravin de la route de la Trace.

Regardez ce reportage de Sangha Fagour et Stéphane Sovilier : 

L'actu en vidéo

Victoire de l'Arsenal

Les femmes de l'Asenal sont championnes de Marinique 2019 de handball.