Les opérations de désamiantage se poursuivent à Fort de France

Désamiantage
© Martinique1ere

Interdit en France depuis 1997, l'amiante, une fibre minérale, est toujours présent dans les bâtiments construits avant cette date, dans toutes les régions de France dont la Martinique où les opérations de désamiantage se poursuivent, comme ce lundi (27 avril) quartier Dillon à Fort de France.

Martinique 1ère Publié le

L'amiante est une fibre minérale naturelle massivement utilisée pendant plus d’un siècle, dans des milliers de produits à destination industrielle ou domestique, pour ses performances techniques remarquables associées à un faible coût. Des expositions courtes et répétées à l’amiante peuvent provoquer de graves *maladies respiratoires. Ces maladies se déclarent en moyenne 20 à 40 ans après le début de l’exposition.

L'amiante responsable de certains cancers

De 400 à 500 fois moins épaisses qu'un cheveu, les fibres d'amiante invisibles dans les poussières de l'atmosphère se déposent au fond des poumons. Elles peuvent alors provoquer des maladies bénignes comme les plaques pleurales ou graves comme les cancers des poumons et de la plèvre, les fibroses (ou asbestose).

Opération désamiantage à Fort de France

Le programme de désamiantage se poursuit dans toutes les régions de France et d'Outre-Mer. En Martinique des bâtiments, des maisons ou des canalisations contiennent encore de l'amiante. Suivez cette équipe spécialisée qui traite des canalisations, quartier Dillon à Fort de France avec du matériel sophistiqué et d'infinis précautions.

 

*Nombre de décès dus à l’amiante : environ 2000 à 3000 décès estimés par an (mésothéliomes et cancers) ( "Estimation du nombre de cas de certains cancers attribuables à des facteurs professionnels en France", rapport scientifique, Institut de Veille Sanitaire, mars 2003).

L'actu en vidéo

Appel pour le domaine de la Trace

Murille Fruton propriétaire du Domaine de la Trace lance un appel de soutien.