Saisie record de plus de 2 tonnes de cocaïne au large de la Martinique

Voilier drogue
© Douane Française | Le voilier transportant la droge, amarré au Fort Saint-Louis à Fort de France

Un voilier a été intercepté par la douane française le 15 avril dernier au large de la Martinique. 2,25 tonnes de cocaïne ont été saisies, ce qui constitue un record national selon le gouvernement. Trois occupants du voilier ont été arrêtés.

Martinique 1ère Publié le , mis à jour le

Un voilier a été intercepté par la douane française le 15 avril 2015, au large de la Martinique grâce à la coopération entre les douanes françaises et leurs collègues britanniques et Espagnols. 2,25 tonnes de cocaïne ont été saisies, ce qui constitue un record national selon le gouvernement. Trois occupants du voilier s'exprimant en espagnol, ont été arrêtés par les douaniers à bord de deux vedettes rapides.

"Une saisie historique"

Michel Sapin, ministre des finances et ses collaborateurs se félicitent de la saisie de cette importante quantité de produits illicites à bord du voilier, le " Silandra", au large de la Martinique. Le bateau battant faussement pavillon américain a été intercepté malgré une mer agitée. 

A l'issue de la procédure douanière, les stupéfiants et les personnes arrêtées ont été remis aux agents de l'Octris, chargés des suites de l'enquête judiciaire par le procureur de la république de Fort de France. Il s'agit d'une saisie historique indique le gouvernement français.
Carte de la mer des Antilles
© Douane Française | Les douaniers montrent la carte de l'interception du voilier de cocaïne au large de la Martinique
Voilier et vedettes des douanes
© Douane Française | Le "Silandra" à côté des vedettes rapides de la Douane à Fort de France
Saisie drogue
© Douane Française | La confrence de presse d'Éric Corbeau, procureur de la république de Fort de France
Saisie cocaïne
© Douane Française | Plus de 2 tonnes de cocaïne dans des ballots

 

L'actu en vidéo

Accident

Une voiture pénètre à vive allure dans une station-service du Lamentin.