Le MIM et ses alliés font campagne et une mise au point

Le MIM et ses alliés
© Martinique 1ère | (De gauche à droite) Daniel Marie-Sainte, Francis Carole, Alfred Marie-Jeanne, Claude Lise, Georges Erichot, se sont exprimés lors de cette réunion publique.

Avec en toile de fond les élections municipales de Saint-Pierre, le MIM et ses alliés (RDM, PALIMA, CNCP, Martinique Ecologie et le Parti communiste Martiniquais) ont rassemblé ce dimanche matin près de 250 personnes à Fort-de-France pour faire de la pédagogie et une mise au point...

Laurie-Anne Virassamy Publié le , mis à jour le

Il y a eu bien évidemment une explication de texte puisqu’il s’agissait après tout d’une "grande réunion d’information sur la collectivité territoriale de Martinique". Le conseiller régional Daniel Marie-Sainte s’est attelé à la difficile tâche.

Ecoutez un extrait du discours de Daniel Marie-Sainte :

Daniel Marie-Sainte

Explications CTM, collectivité territoriale de Martinique
Mais le reste de la manifestation a pris des allures de meeting électoral. Six partis pour un objectif commun concrétisé dans l’accord du 27 janvier 2015. Alfred Marie-Jeanne mènera la liste et se présentera dans la section Centre-atlantique, Claude Lise dans le Nord, Francis Carole à Fort-de-France et Jean-Philippe Nilor dans le Sud.

Azerot en serpent de mer

La question Azerot a été évoquée à plusieurs reprises et notamment par Claude Lise. Selon l’ancien sénateur, Bruno Nestor-Azérot souhaiterait faire partie de cette alliance à la condition expresse d’être tête de liste dans le Nord. Mais ce n’est pas possible. "Tout cela est fait selon des procédures et non pas sur des changements d’humeur ou des questions personnelles", a ajouté le conseiller général de Fort-de-France et ancien président de l'assemblée départementale.

Ecoutez Claude Lise :

Claude Lise

Claude Lise sur Bruno Nestor-Azerot
Francis Carole, président du Palima et tête de section à Fort-de-France, pose en tout cas la question du cumul des mandats. "Bruno Nestor-Azérot est député. Il est aussi maire de sa commune [ndlr : Sainte-Marie]. Les élus ne peuvent pas avoir plus de deux mandats électifs"...Bruno Nestor  AZérot se trouve donc actuellement dans une impasse.  
Raphaël Confiant
© LAV | Raphaël Confiant de Martinique Ecologie s'est dit contre toute forme de clientélisme.
Les principaux adversaires en ont aussi pris pour leur grade, avec Raphaël Confiant de Martinique Ecologie à l’attaque. L’ensemble de son discours était dirigé contre la majorité régionale. Exemple de l’incompétence d’Ensemble pour une Martinique Nouvelle, "la Tour Lumina, qui n’illumine rien du tout", ironise le doyen de la faculté des lettres de l’Université des Antilles. "Vous passez à Fort-de-France et vous la voyez dans le noir. Pourquoi ? À quoi ça sert à la Martinique ?" L’écrivain a aussi évoqué la brûlante question du CEREGMIA et n’a pas hésité à porter de graves accusations.

Alfred Marie-Jeanne prend toute sa place de chef

Cette réunion du MIM et de ses alliés s’est déroulée sur fond de second tour des élections municipales à Saint-Pierre. Alfred Marie-Jeanne a d’ailleurs pris cet exemple pour expliquer que la mobilisation, dès le premier tour des élections territoriales est indispensable. "A 34 voix, il y a un second tour ", a résumé le président du MIM en évoquant le score de Raphaël Martine, maire sortant RDM de Saint-Pierre.

L'actu en vidéo

Accident

Une voiture pénètre à vive allure dans une station-service du Lamentin.