Monseigneur Michel Méranville va prendre sa retraite

Mr Meranville
© Martinique1ere

Monseigneur Michel Méranville a peut-être célébré hier à Sainte-Marie sa dernière cérémonie à l’occasion des obsèques de la policière Clarissa Jean-Philippe, tuée par un terroriste le 8 janvier près de Paris. Le chef de l’église catholique de Martinique devrait bientôt être remplacé.

Joseph Nodin
Publié le , mis à jour le

L’âge de la retraite des évêques est fixé à 75 ans. Monseigneur Michel Méranville, 79 ans, aspire à la retraite depuis 4 ans. Nommé archevêque de Fort-de-France le 14 novembre 2003, il envisageait d’être remplacé par l’ancien vicaire Jean-Max Renard. Une fronde de prêtres et de paroissiens sur fond d’affaire de mœurs présumée, s’en est suivie et Jean-Max Renard a été évincé. Il est aujourd’hui curé d’une paroisse à Paris.

C’est pour prévenir une éventuelle nouvelle fronde que le Vatican semble avancer avec prudence sur ce dossier. D’après les informations que nous recoupons, dans un premier temps, un administrateur provisoire sera nommé dans les prochains jours, pour assurer les affaires courantes. "L’administrateur peut bien être monseigneur Méranville lui-même", dit-on dans son entourage.

Dans un second temps, un nouvel évêque de l’église catholique de Martinique sera nommé, certains prétendent qu’il est martiniquais officiant en France. L'information n'est connue que de l’intéressé, Monseigneur Méranville et le Vatican, à priori...

Pour l’instant, Monseigneur Méranville participe à la réunion du bureau de la conférence des évêques des Petites Antilles, à Trinidad, en tant que vice-président.

L'actu en vidéo

Accident

Une voiture pénètre à vive allure dans une station-service du Lamentin.