Le couvent de Cluny rend hommage à l'enseignante Francette Pierre-Émile

Veillée au couvent
© Martinique 1ère | Des centaines de personnes lors de la veillée de Francette Pierre-Émile, enseignante du couvent de Cluny, disparue tragiquement

Francette Pierre-Émile, l'enseignante retrouvée morte le 19 décembre dernier à Fort de France, a reçu ce vendredi soir, l'hommage de la communauté scolaire du couvent de Cluny où elle a enseigné pendant près de 30 ans.

Martinique 1ère Publié le , mis à jour le

Comme il fallait s'y attendre compte tenu du traumatisme créé par la tragique disparition de Francette Pierre-Émile, beaucoup de monde ce vendredi soir à la chapelle du couvent de Cluny à Fort de France, pour assister à la veillée de l'enseignante de 58 ans.

Plusieurs dizaines de témoignages d'affection

Au premier rang, son mari, ses deux filles et son fils reçoivent les gestes et les témoignages d'affection, des proches, des collègues et des amis de l'enseignante. Cette sobre cérémonie est ponctuée de prières et de chants. Au bout de l'allée, se dresse le cercueil fermé de Francette Pierre-Émile sur lequel une photo a été déposée. 
Le corps de l'enseignante a été retrouvé le 19 décembre dernier, grâce aux indications de l'auteur présumé de sa mort, Philippe Ponsar, ancien compagnon de l'une des filles de l'enseignante. Philippe Ponsar, 46 ans, est mis en examen pour meurtre enlèvement et séquestration et écroué depuis le 12 décembre dernier. Il doit répondre à de nouvelles questions du juge chargé de l'affaire en janvier prochain.

Les obsèques de Francette Pierre-Émile sont prévues le samedi 27 décembre.

L'actu en vidéo

Accident

Une voiture pénètre à vive allure dans une station-service du Lamentin.