VIH : Comment se faire dépister ?

Seringue pour dépistage
© ALPHA DU CENTAURE/CC BY 2.0 | En Martinique en 2013, 149 dépistages étaient réalisés pour mille habitants.

Gros plan sur l’organisation du dépistage du VIH : il existe deux centres de dépistage anonymes et gratuits à Fort-de-France qui ne sont ouverts qu'aux heures de bureaux. Si les associations se déplacent régulièrement en communes, le plus sûr reste de solliciter son médecin traitant. 

Julie Straboni Publié le

Venir se faire dépister dans sa commune, à proximité de son entourage, reste compliqué en Martinique. C’est la raison pour laquelle le CDAG (Centre de dépistage anonyme et gratuit) de Trinité a fermé il y a quelques années : il y avait trop peu de volontaires. Depuis, seuls ceux de Fort-de-France sont ouverts, aux heures de bureaux. Au dispensaire Vernes, on espère bientôt élargir ces plages horaires, et pourquoi pas ouvrir des antennes en communes. "On voudrait bien changer les choses mais les budgets impartis ne sont pas encore alloués" explique Valérie Yoyo, la chef de service.

Des actions vers des publics spécifiques

Centre pénitentiaire, établissements scolaires, universités : les associations mènent un travail de terrain de prévention et de dépistage. L'équipe de Aides Martinique propose des tests rapides (appelés TROD) qui permettent d'avoir un résultat en une demie-heure. Travailleuses du sexe, migrants ou consommateurs de stupéfiants sont approchés grâce à un bus dédié qui se rend aux Terres Sainvilles (Fort-de-France) et en communes.

Autre alternative : les généralistes

Pour le président du Corevih, le Comité de coordination de la lutte contre le VIH, le professeur André Cabié, la solution réside dans la prescription de sérologies en médecine de ville. "Les CDAG est une part minoritaire de l'activité de dépistage, autour de 10%". L'acteur clef, c'est le généraliste, qui permettra de réduire les foyers infectieux en touchant une majeure partie de la population. N'hésitez pas à demander une ordonnance à votre médecin traitant en vue d'une prise de sang en laboratoire d'analyse.

Les Centres de dépistage anonymes et gratuits (CDAG)

CHU de Fort-de-France - Hôpital Pierre Zobda Quitman (Aile D, niveau 0) : 05 96 55 97 13.
Sans rendez-vous le mardi de 7h à 10h, mercredi de 13h30 à 16h30 et vendredi de 12h à 16h.

Dispensaire Vernes - 13 route de la Folie à Fort-de-France : 05 96 60 36 87.
Sans rendez-vous le lundi de 7h à 14h, du mardi au vendredi de 7h à 11h et le jeudi de 13h30 à 14h30.

L'actu en vidéo

Accident

Une voiture pénètre à vive allure dans une station-service du Lamentin.