Fort de France a sa marina

Marina Fort de France
© Martinique 1ère | La nouvelle marina de l'étang Zabricots à Fort de France

Après dix ans de travaux, les premiers bateaux sont attendus dans la marina de l'étang z'abricots à Fort de France d'ici à une dizaine de jours. Le nouvel équipement a été inauguré ce vendredi matin par le président de la CACEM.

Claude Gratien
Publié le , mis à jour le

Après quasiment dix ans de travaux, la marina située sur le territoire de fort de France devient une réalité. Le président de la communauté d’agglomération du centre, Athanase Jeanne Rose, maire de Saint-Joseph a réceptionné les travaux des bassins qui vont accueillir les bateaux de plaisance. 

Ces premiers bassins vont être ouverts à la location des plaisanciers d’ici à deux semaines. Il s’agit de l’aboutissement d’un chantier vieux quasiment de 10 ans alors que l’idée de port de plaisance a été lancée en 1988 par la ville de fort de France.

D’un coût de 40 millions d’euros, cette grande  infrastructure va s’étendre au total sur une superficie de 12 hectares. Elle sera divisée en zones distinctes dont l’une servira à l’avitaillement des bateaux et comportera également des ateliers techniques.

340 bateaux de 8 à 16 mètres pourront être accueillis. Sur le plan technique, il y avait de la mangrove sur le site. Il a donc  fallu stabiliser les quais et l’ensemble de la réalisation grâce à d’énormes pieux qui s’enfoncent de 20 à 30 mètres dans le sol et qui sont configurés pour faire face à d’éventuels déplacements de ces quais lors d’un passage de cyclones. Le président du conseil régional s'en félicite.
Des protections plus importantes verront le jour dans un second temps pour une mise en sécurité maximale des embarcations. Autour de la marina, un ensemble de commerces et d’activités diverses doivent aussi voir le jour. Les promoteurs de cette marina, la Cacem en tête, entendent faire de cet outil un vecteur économique fort mais également une vitrine de notre savoir-faire.

Pendant deux ans, la mise en œuvre de cet outil au profit de la Cacem sera assurée par  une filiale de la lyonnaise des eaux : Marinov. Elle gère 6 ports dans l’hexagone et plusieurs en Méditerranée.

 

L'actu en vidéo

Scène de crime

Reconstitution d'un meurtre à Basse-Pointe