Algues sargasses : les militaires attendaient l'ordre de Paris

Militaires de dos
© Martinique 1ère

Le préfet avait demandé l'intervention des militaires mais le ministère de la défense n'a pas confirmé leur renfort pour l'enlèvement des algues sargasses. La grande opération de nettoyage prévue, quartier Pontalery, au Robert n'a pas eu l'ampleur attendue. Par ailleurs, l'ARS rassure la population.

Martinique 1ère Publié le , mis à jour le

Les militaires qui devaient déblayer la zone de Pontaléry, aux côtés des pompiers et des équipes formées par la municipalité du Robert, ont du attendre un ordre de Paris avant de participer à ce travail. Dans l'après-midi, quelques uns d'entre eux, ont été dépêchés dans un quartier voisin.

L'Agence Régionale de Santé précise qu'il n'y a pas d'inquiétude à avoir car le seuil  de gaz nocif est loin d'être atteint :

 

L'actu en vidéo

Scène de crime

Reconstitution d'un meurtre à Basse-Pointe