La prostituée se sentait en danger !

Agent de police
© Martinique 1ère | La police lors de l'arrestation de la colombienne aux Terres-Sainville

Ce dimanche matin, Rosa Valentia-Gonzalez, 39 ans, a été mise en examen pour homicide volontaire et écrouée au centre pénitentiaire de Ducos. Elle reconnaît avoir porté par peur, les coups de couteau à Steeve Mondésir, 26 ans, vendredi matin aux Terres-Sainvilles.

Martinique 1ère Publié le , mis à jour le

En garde à vue depuis vendredi matin au commissariat de Fort de France, Rosa Valentia Gonzalez, une prostituée colombienne de 39 ans, a été mise en examen par le juge chargé de cette affaire, pour homicide volontaire, ce dimanche matin au palais de justice de Fort de France puis écrouée au centre pénitentiaire de Ducos. Elle reconnaît les faits qui lui sont reprochés. Le Juge des libertés et de la détention a estimé que compte-tenu du contexte, la détention s'imposait pendant le temps de l'instruction.

Une réaction violente guidée par la peur

Vendredi matin, aux environs de 5H45, aux Terres-Sainville, une dispute oppose, Rosa Valentia Gonzalez  à Steeve Mondésir, un client de 26 ans. Selon la version de la colombienne, les deux personnes s'accordent sur le tarif, mais au moment de payer, l'homme aurait contesté le prix, selon la prostituée. Une dispute éclate et se sentant en danger elle utilise son couteau à deux reprises.

"J'ai eu peur", déclare la femme aux enquêteurs, "en 2013, j'ai été agressée en Guadeloupe, depuis, je me protège", dit-elle en substance."Elle a été frappée à coups de coutelas par un client en Guadeloupe et laissée pour morte", confirme une de ses collègues. Peu avant 13h00, Rosa Valentia Gonzalez a été conduite au centre pénitentiaire de Ducos.

L'actu en vidéo

Accident

Une voiture pénètre à vive allure dans une station-service du Lamentin.