Décédé en service, un policier cité à l'ordre de la nation

Hildéral
© Martinique1ere

Louis-Philippe Hilderal, le policier décédé des suites d’un malaise le 12 mars 2014, a commissariat de Fort-de-France, suite à une interpellation mouvementée a été cité à l'ordre de la Nation.

Claude Gratien
Publié le , mis à jour le

Louis Philippe Hilderal, le policier décédé des suites d’un malaise  le 12 mars dernier, dans le commissariat de Fort-de-France, suite à une interpellation mouvementée a été cité à l'ordre de la Nation. La citation est parue ce vendredi matin au Journal Officiel. 

"Policier dynamique, courageux, d'une haute conscience professionnelle et d'un dévouement exemplaire", le major de police Louis-Philippe Hilderal a été "victime du devoir, dans l'accomplissement de la mission qui lui était confiée", selon le texte du gouvernement.

 Lors des obsèques du policier, c'est Victorin Lurel, à l'époque ministre des Outre-mer, qui représentait le gouvernement. Les syndicats de policiers avaient dénoncé l'absence du ministre de l'Intérieur d'alors, Manuel Valls, aujourd'hui Premier ministre. La citation à l'ordre de la nation est signée par le nouveau ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve.

 

L'actu en vidéo

Manifestation salariés FA

Manifestation des salariés du groupe France-Antilles à Fort-de-France (samedi 5 octobre 2019).

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête