Raphaël Confiant accuse les guyanais de xénophobie

Polémique Confiant
© Martinique 1ère | Une lettre en créole qui dérange en plein conflit de l'université en Guyane.

L'universitaire et homme de lettres martiniquais Raphaël Confiant, accuse les guyanais de xénophobie dans une lettre électronique adressée à un journaliste guadeloupéen, en plein conflit de l'université en Guyane. Il explique le sens de son courrier qui ne viserait qu'une minorité de guyanais.

Joseph Nodin
Publié le , mis à jour le

Dans un courrier adressé à Danik Zandwonis, directeur du site d’information Caraibcreolenews, Raphaël Confiant, homme de lettres et doyen de la faculté des lettres et des sciences humaines sur le campus de Schoelcher à la Martinique, dénonce en créole, le mouvement de grève qui touche le pôle universitaire guyanais. Il traite les guyanais d'imbéciles et de racistes,  prêts à tout pour faire sauter la direction du pôle, constituée notamment d'un guadeloupéen et d'un camerounais.

DMCloud:116527
confiant
Raphaël Confiant s'explique sur la teneur de son courrier électronique. "Les accusations de racisme ne concernent pas les guyanais en général mais certains d'entre eux", précise-t-il. "Elles visent toutes les personnes qui dans ce mouvement, sous couvert de revendications pour une université de qualité, militent pour une préférence régionale aux relents xénophobes". Écoutez l'intégralité de ses explications, enregistrées par Jessy Xavier de Guyane 1ère radio.

Réaction de Raphaël Confiant

 

 

L'actu en vidéo

Accident

Une voiture pénètre à vive allure dans une station-service du Lamentin.