Automobile : un marché atone

Crise-automobile
© Martinique1ERE

Les ventes de véhicules neufs semblent stagner en Martinique et cela depuis le début de la crise économique, en 2008. En 2007 le marché automobile représentait plus de 17400 ventes de véhicules contre 13800 en 2013. Une situation inquiétante malgré une légère embellie ces derniers mois.

Raphaël Bastide
Publié le , mis à jour le

Devant la stagnation du marché et face à l'exigence croissante des clients, les concessionnaires de l'île tentent aujourd'hui de réagir en proposant une plus large gamme de véhicules. La légère embellie constatée ces derniers mois ne rassure pas pour l'instant un secteur économique encore fragile.

DMCloud:83783
crise-automobile
 

L'actu en vidéo

Accident

Une voiture pénètre à vive allure dans une station-service du Lamentin.