Eric Baray revient très vite...

Baray prologue
© A.Courcoux/Pen Duick

Le marin martiniquais poursuit sa traversée solitaire sans problème apparent et garde un moral intact. Ses proches et amis l'attendent pour saluer sa performance et lui faire oublier sa malchance.

Joseph Nodin
Publié le

Depuis son départ de Gran Canaria mercredi 10 avril dernier, Eric Baray a déjà parcouru 1271 milles (2045 km). Avec des conditions de navigation qui devraient s’améliorer dans les jours qui viennent, il espère rejoindre son île dans les meilleurs délais. Après avoir changé de cap pour contourner un anti-cyclone, Erric Baray se dirige désormais vers la route des alizés qui mènent directement à la Martinique et qui lui offriront des vents beaucoup plus soutenus. 

Dans ce contexte, où il est hors course, le marin martiniquais se perfectionne à la course en solitaire pour de prochaines aventures en haute mer. Il devrait être à la Martinique en début de semaine prochaine.

Jean Trudo, ami et conseiller d'Eric Baray raconte dans un langage de marins, les quelques minutes passées au téléphone avec lui mercredi midi : "Le Figaro Beneteau 2- TEKTON-AGM /CONSEIL REGIONAL (prononcer Tektone) d'Eric BARAY était sous spi et grand voile filait à 8, 9 noeuds par un vent de 15 à 16 noeuds et lorsque le vent forcissait à 18/20 noeuds,  le speedomètre montait tout de suite à 10 noeuds.

Après deux jours de temps pluvieux et maussade avec des grains , le beau temps est revenu et Eric m'a confié: " Avoir pris sa première grande douche sur la terrasse".
Le nom " Vini Ouè Sa" marqué sur la coque de son voilier est son clin d'oeil aux yoles rondes qu'il affectionne et un appel aux touristes afin qu'ils visitent notre belle île.

 

Les messages à Eric Baray :   


"Tu transmettras à Eric un plis fos de ma part, "nèg ka plié, nèg pa ka kassé" Bruno
.
"Les martiniquais doivent garder en mémoire ce que réalise Eric BARAY. En effet, l'essentiel pour ce marin, un compétiteur hors pair ,est de posséder une forte volonté,et la persévérance. Hughes

Bravo, nous devons tous, sans exception, être présents à son arrivée, car selon un proverbe indien Eric, homme intelligent, ne pense pas à pleurer ce qui est perdu et sait garder la sérénité même dans le malheur.Alain

 

L'actu en vidéo

Manifestation salariés FA

Manifestation des salariés du groupe France-Antilles à Fort-de-France (samedi 5 octobre 2019).

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête