Encore un cambriolage à Fort de France

police
© CC-BY-NC freefotouk

Deux hommes volent un bijoutier à Fort de France avant de se faire rattraper par les policiers quelques mètres plus loin. L'un d'entre eux est arrêté.

Joseph Nodin et Pierre -Yves Honoré Publié le , mis à jour le

Il est 10h jeudi matin, à la rue périnon, en plein centre de Fort de France.
Deux individus encagoulés, habillés en bleu de travail surgissent de nulle part.
Surpris, les passants ne savent quoi penser : "s’agit- il d’ouvriers qui se protègent de la poussière ou de carnavaliers qui préparent une quelconque manifestation costumée?" se demandent-ils.

Un braquage rapide et violent

Sans se préoccuper de qui que ce soit, les deux hommes remontent tranquillement la rue sur cinquante mètres, avant de s’attaquer à une bijouterie. Sur place, ils sont violents , ils brisent  la vitrine à l'aide de la crosse d’un fusil à pompe, emportent les bijoux et n’hésitent pas à molester le bijoutier avant de prendre la fuite.

Arrestation cocasse

Arrivés au niveau de la rue Aragot, ils se débarrassent de leurs cagoules puis se fondent dans la foule. Pas pour longtemps..."Ils ont commis une maladresse ", dira plus tard, un policier.
Les passants  dressent leurs portraits à une patrouille de police qui n'aura pas grand mal à régler cette péripétie.
Quelques minutes plus tôt, les deux lascars avaient enfilé leurs cagoules dans un couloir qui débouche dans la salle d’attente d’un cabinet médical. Ce petit manège avait alerté des témoins et quelques mètres plus loin, les policiers, grâce à des informations précises arrêtent l'un des braqueurs. Il s’était réfugié avec un fusil et une partie du butin... dans un cimetière. L'autre court toujours aux dernières nouvelles.