Turiaf prêt à rebondir aux Clippers

Ronny Turiaf, tout auréolé d’un titre de champion NBA avec Miami, a traversé les Etats-Unis pour rejoindre les Los Angeles Clippers pour se rapprocher de sa famille. Il s’est confié sur ce nouveau défi sur lequipe.fr.

Benoît JOURDAIN Publié le

Son titre de champion sous le bras, Ronny Turiaf n’en a pas pour autant oublié la famille. "J’ai eu une opportunité de rentrer à Los Angeles pour la dernière année scolaire de ma petite soeur. La famille transcende le côté business des choses", a-t-il expliqué sur le site internet du journal L’Equipe.

Fini la Floride et bienvenue en Californie. Ou plutôt, bon retour en Californie puisque le Martiniquais avait déjà joué à Los Angeles de 2005 à 2008. Jouer pour le rival ne le stresse pas. "Je n’ai aucune remarque sur le fait d’avoir signé dans l’autre club de la ville. J’ai déjà joué contre les Lakers ces dernières années et cela ne va pas changer grand-chose. Cela va juste rendre le match un peu plus spécial. Ça reste du business et du sport. Mes relations amicales avec les gens et notamment avec les supporters vont au-delà de ce genre de petites peccadilles."

La banane

L’année dernière, il avait quitté Washington en cours de saison, une franchise moribonde pour Miami, candidat au titre avec LeBron James et Dwayne Wade. Un choix payant puisqu’il avait soulevé le trophée en mai dernier.

Les Clippers, eux, ne font pas figure de favoris mais plus d’outsiders, même si l’intérieur y croit. "Candidats au titre ? Sur le papier, je dirai oui. Ça a l’air très joli. Mais après, il faut me laisser au moins un entraînement pour que je puisse sentir la "vibe" de l’équipe. Il ne faut pas se projeter trop vite car il y a du boulot à faire pour gagner un titre en NBA. Il faut que toutes les étoiles soient alignées de la bonne façon pour y arriver."

En tout cas cette nouvelle étape d’une carrière NBA riche de cinq clubs avant les Clippers le ravit. "J’ai été séduit", a-t-il assuré avant d’ajouter, "le bonheur, c’est de pouvoir se regarder dans les yeux et d’avoir la banane. Et franchement, avoir signé aux Clippers me donne la banane. C’est ce qui compte". La saison débutera le 30 octobre prochain.

L'actu en vidéo

Manifestation salariés FA

Manifestation des salariés du groupe France-Antilles à Fort-de-France (samedi 5 octobre 2019).