La famille Louis-Sidney veut porter plainte

La mère et la sœur de Jérémie Louis-Sidney ont fait savoir via leur avocat leur intention de porter plainte afin de connaitre "la vérité" sur les circonstance du décès de leur fils, abattu par la police.

Maïté KODA Publié le , mis à jour le

Son décès plonge sa famille dans le douleur, mais aussi dans l’incompréhension, voire l’incrédulité. La mère et la sœur de Jérémie Louis-Sidney ne reconnaissent pas leur fils et frère dans le portrait de l’islamiste radical désireux de mourir en martyr décrit par les autorités françaises.

Jérémie Louis-Sidney était soupçonné d’être l’auteur d’un jet de grenade dans une épicerie cacher de Sarcelles. Lorsque les policiers ont intervenus à leur domicile, il a ouvert le feu sur les forces de l’ordre, qui ont riposté, le tuant par balles.

Cette version délivrée par le procureur de Strasbourg et reprise par l’ensemble des médias est difficile à avaler pour les proches de Jérémie Louis-Sidney. "La famille qui connait Jérémie sous un profil bien différent de celui qui a été présenté par les médias pense qu’il aurait pu être interpellé de façon beaucoup plus sereine", a déclaré Me Louis Nalling, l’avocat de la famille Louis-Sidney.

Ces déclarations interviennent alors que France 2 a diffusé ce lundi un clip vidéo dans lequel on voit l’homme d’origine martiniquaise s’essayer au rap avec un morceau dans lequel il assure que "le 11 septembre n’est que la face cachée de l’iceberg" et dénonce "la manipulation de Bilderberg", (qu’il prononce Bildenberg) en référence au club rassemblant chaque année une centaine de personnalités de la finance, des médias ou de la politique.

L'actu en vidéo

Victoire de l'Arsenal

Les femmes de l'Asenal sont championnes de Marinique 2019 de handball.