20 homicides à la Jamaïque dès la première semaine de 2019...mais les chiffres baissent

Andrew Holness
© jis | Premier ministre de la Jamaïque, Andrew Holness, avec une patrouille de police pendant l'état d'urgence

20 homicides en 7 jours à la Jamaïque. Un chiffre en baisse par rapport à la même période en 2018 ! Le Premier ministre Andrew Holness se félicite pour la réussite de l’état d’urgence qu’il a instauré en 2018. 
 

Caroline Popovic
Publié le , mis à jour le

Au cours de la première séance de l’Assemblée Nationale, Andrew Holness premier ministre de la Jamaïque a confirmé les chiffres de la police nationale. Il y a eu une vingtaine d’homicides dans la première semaine de 2019, une forte baisse par rapport à la même période en 2018 où 45 personnes ont été victimes de meurtre.

Andrew Holness à l'Assembléé
© jis | Andrew Holness, premier ministre de la Jamaïque à l'Assemblée

Le premier ministre veut prolonger l'état d'urgence


Avec une baisse importante de la criminalité, le premier ministre estime que l’état d’urgence instauré en 2018 pour faire face à la violence dans des communes les plus vulnérables a été une réussite.  

Cette mesure exceptionnelle prend fin en janvier 2019. Andrew Holness veut prolonger la mesure dans certaines régions du pays. L’opposition est contre. Elle estime qu’il existe d’autres méthodes pour faire face à la criminalité.

En attendant un consensus entre les deux cotés de l’Assemblée Nationale, le commissariat de Kingston la capitale, a déjà imposé un couvre-feu dans les régions les plus touchées par la violence.

 

L'actu en vidéo

Scène de crime

Reconstitution d'un meurtre à Basse-Pointe