Marine Le Pen se rendra à La Réunion et à Mayotte du 26 au 29 mars

marine le pen
© Eric Feferberg/AFP | Marine Le Pen

La présidente du Rassemblement national (RN) Marine Le Pen se rendra à La Réunion et à Mayotte du 26 au 29 mars, dans le cadre de la campagne pour les élections européennes, a annoncé son parti ce vendredi.

La1ere.fr (avec AFP) Publié le , mis à jour le

Mme Le Pen arrivera mardi à Mayotte, où elle rencontrera notamment le Comité de défense des intérêts de Mayotte (Codim), groupe qui avait activement participé aux mouvements de "décasages" illégaux de 2016 pour expulser ceux qu'ils considéraient comme clandestins.
           

Immigration clandestine à Mayotte

Mayotte fait face à une forte immigration clandestine venant principalement des îles des Comores, qui ne sont qu'à 70 km de ses côtes. Les migrants empruntent des embarcations de fortune, les "kwassa-kwassa", pour rallier Mayotte illégalement, souvent au péril de leur vie.
           
Elle visitera aussi le centre hospitalier de Mamoudzou (chef-lieu), dont la maternité est considérée comme la plus grande de France, avec près de 10.000 naissances par an (dont trois quarts de bébés nés d'une mère étrangère, selon les derniers chiffres de l'Insee), ainsi que le centre de rétention administratif (CRA), lui aussi le plus grand de France.
           

Rencontre avec des pêcheurs à La Réunion

La présidente du RN arrivera mercredi soir à La Réunion, où elle doit notamment rencontrer des pêcheurs de Saint-Gilles, les maires de Saint-Paul et du Tampon , ainsi que le président de la chambre d'agriculture. La tête de liste RN pour les Européennes, Jordan Bardella, s'est de son côté rendu dernièrement en Guyane et aux Antilles.
           
Lors de la dernière élection présidentielle, Marine Le Pen avait séduit une large part de l'électorat mahorais au premier tour, où elle était arrivée en deuxième place derrière François Fillon avec 27,28% des voix. Les Mahorais avaient finalement choisi au second tour Emmanuel Macron à 57,15%, contre 42,85% pour Marine Le Pen. A La Réunion, elle était arrivée en deuxième position derrière Jean-Luc Mélenchon au premier tour (plus de 23%), et avait fait un score de 39,7% au second tour.