Manuel Valls : Emmanuel Macron "a trouvé les mots et les gestes en Nouvelle-Calédonie" [#OMPOL]

Manuel Valls OMPOL
© La1ere.fr

Manuel Valls, ancien Premier ministre et député LREM était l'invité d'Outre-mer Politique en direct sur Facebook et ce soir à 18h50 sur France Ô. Il est revenu sur son souhait de voir la Nouvelle-Calédonie rester au sein de la France. Il a également évoqué Mayotte, le terrorisme, mais aussi le foot!

David Ponchelet
Publié le , mis à jour le

Invité d'Outre-mer Politique, Manuel Valls a adressé un satisfecit à Emmanuel Macron, à propos du message délivré il y a dix jours en Nouvelle-Calédonie. Le président de la République avait affirmé lors de son discours que "La France ne serait pas la même sans la Nouvelle-Calédonie".

Manuel Valls estime que le chef de l'Etat avait "trouvé les mots et les gestes" appropriés lors de son déplacement sur le Caillou, à six mois du référendum. "Il a eu raison de se rendre à Ouvéa, il fallait rendre hommage à tous les morts. Et il a trouvé les mots, et les gestes nécessaires".

"J'aime la Nouvelle-Calédonie", explique Manuel Valls. "Moi, j'ai mon avis, je pense qu'il faut que la Nouvelle-Calédonie garde son lien avec la France", a-t-il poursuivi. 

Valls NC


Regardez OMPOL L'entretien

Regardez la première partie de l'émission dans son intégralité : 

 

Mayotte en crise

Concernant la crise sociale à Mayotte, Manuel valls reconnaît que "la crise migratoire et les problèmes économiques sont là". Lorsqu'il était Premier ministre, Manuel Valls avait présenté le "Plan 2025" pour Mayotte. Aujourd'hui, voici ce qu'il en dit :  "Je suis déçu et pas surpris. Nous avions contractualisé avec les élus et la collectivité des engagements qui ont été réalisés notamment en matière de construction de classes. Mais je dois reconnaître que parfois, les financements ont manqué. Ils avancent moins vite que ce qu'on espère. Et les responsabilités peuvent être partagées entre Paris et Mayotte. "    

Christiane Taubira

Dans #OMPOL #VosQuestions, Manuel Valls est également revenu sur ses rapports avec Christiane Taubira : "Elle a une forte personnalité, elle est intelligente. Au gouvernement nous n'avons pas été d'accord sur tout mais j'ai énormément de respect pour elle."

Regardez #OMPOL #VosQuestions, la deuxième partie de l'émission, dans son intégralité :

Viva España mais allez l'OM !

L'ancien Premier ministre a refusé de dire s'il sera ou non candidat le 9 juin 2019 aux élections municipales à Barcelone, en Espagne. "Je n'ai pas encore pris ma décision". En tout état de cause, il laisse clairement entendre que s'il devait être élu maire de Barcelone, il ne resterait pas député en France. En théorie, il peut cumuler les deux fonctions, mais ayant porté la loi sur le non-cumul des mandats, être à la fois député en France et maire en Espagne lui apparaît contradictoire.
Valls viva espana


En revanche concernant la finale de la ligue Europa, mercredi prochain, entre l'Atletico Madrid et l'Olympique de Marseille, Manuel Valls n'a aucune hésitation : il soutiendra l'OM. Il concède toutefois que son choix aurait été plus compliqué si le FC Barcelone avait disputé la finale face aux Marseillais !