Mamoudou Gassama naturalisé après avoir sauvé un enfant réunionnais

Mamoudou Gassama
© Michele CATTANI / AFP | Mamoudou Gassama

Mamoudou Gassama, le jeune migrant malien qui a sauvé un enfant en escaladant la façade d'un immeuble parisien fin mai, a obtenu la nationalité française, selon le décret de naturalisation paru au Journal officiel mercredi 12 septembre.
 

La1ère avec AFP Publié le , mis à jour le

"Cet acte de grande bravoure a illustré de façon exemplaire certaines des valeurs qui contribuent à lier les membres de la communauté nationale tels que le courage, le désintéressement, l'altruisme, l'attention portée aux plus vulnérables", précise le décret qui souligne que "compte tenu de cet acte, du retentissement considérable qu'il a eu tant en France que dans le monde, contribuant ainsi au rayonnement international du pays [...], la naturalisation de M.Gassama présente pour la France un intérêt exceptionnel".
 

Rebaptisé Spiderman

Mamoudou Gassama, 22 ans, rebaptisé Spiderman sur les réseaux sociaux, avait sauvé un petit garçon réunionnais suspendu dans le vide en escaladant la façade d'un immeuble du nord de Paris, le 26 mai, suscitant l'admiration générale en France et la fierté au Mali. 
 

Pompier de Paris

Reçu à l'Elysée deux jours après son exploit, Emmanuel Macron avait promis à Mamoudou Gassama d'être naturalisé français. Le président a tenu promesse. Sur le plan professionnel, le jeune malien a réalisé son rêve de devenir pompier. Depuis début juillet, il a entamé un contrat de service civique au sein de la brigade des sapeurs pompiers de Paris. 
 

Tribunal correctionnel

Agé de 37 ans au moment des faits, le père du petit garçon d'origine réunionnaise sera convoqué devant le tribunal correctionnel de Paris le 25 septembre prochain. Il devra répondre de "Soustraction d'un parent à ses obligations légales". Il encourt une peine de deux ans de prison.