La lutte contre le gaspillage : Une affaire d'éducation

lE GASPILLAGE ALIMENTAIRE

La Guadeloupe et ses quatre cent milles habitants jettent chaque année 40 000 tonnes de nourriture. Un chiffre incroyable partagé entre la grande distribution, les particuliers, la restauration scolaire, la restauration collective et la production agricole.
 

Guadeloupe La 1ère Publié le

Pour mener ce combat contre le gaspillage, il y a plusieurs solutions qui vont de l’éducation au recyclage des produits jetés. Il faut avant tout les bonnes idées et le conseil départemental, la région Guadeloupe et l’ADEME se sont unis pour primer et financer les bonnes initiatives. Il y a un dossier de demande d’aides à remplir, c’est long, administratif et rébarbatif, mais au bout il y a un peu d ‘argent à récolter pour le recycler dans une idée d’entreprise qui produise de la nature et du mieux-être.

Ronan Ponnet Guadeloupe la 1ère

En effet, en Guadeloupe, le gaspillage alimentaire est évalué à près de 40 000 tonnes par an. Les pertes dans la grande distribution sont estimées à 335 tonnes chaque année. 1 313 tonnes sont gaspillées dans la restauration collective. Sur une année, le volume gaspillé, dans la restauration scolaire est estimé à 1 266 tonnes  D'où certaines initiatives menées sur le terrain. 
Pour inverser la tendance, la ville de Morne-à-L'Eau s'est lancée dans la chasse au gaspillage alimentaire. Quantités de repas diminuées, pesée, tout est fait pour réduire des tonnes de déchets.
LA CHASSE AU GASPI DANS LES CANTINES SCOLAIRES