Littérature jeunesse : de l’île des Pins à Nantes, "Cap’taine Alizée" conte les différentes facettes de l’océan

Cap'taine Alizée
© ALB | 10 ans après une première collaboration, les Calédoniennes Catherine Laurent et Dominique Berton sorte ce mercredi 12 mai un ouvrage intitulé "Cap'taine Alizée"

Les Calédoniennes Catherine Laurent et Dominique Berton sortent un livre illustré qui retrace l’histoire d’une petite métisse kanak arrachée à l’île des Pins, après la séparation de ses parents. A Nantes, elle découvre l'histoire du port négrier et la face plus sombre de ces océans qui la fascinent.

Angélique Le Bouter
Publié le , mis à jour le

Elle adore l’océan, la pirogue, la pêche et les tortues marines… Alizée vit une enfance heureuse sur l’Île des Pins. Son rêve ? Naviguer sur le Pacifique. Mais ses parents se séparent et la petite métisse kanak s’en va vivre à Nantes avec sa mère. C’est cet arrachement à son paradis et la découverte d’un monde nouveau, parfois effrayant, que Catherine Laurent et Dominique Berton ont choisi de mettre en mots et en images dans cet album illustré. La première a vécu 20 ans en Nouvelle-Calédonie, la seconde y est née et ne l’a jamais quittée. Toutes les deux se sont inspirées de petites filles du caillou pour réaliser l'ouvrage.
 

 

Histoires vraies

Après une première collaboration il y a 10 ans, Catherine Laurent et Dominique Berton se retrouvent autour de ce livre à destination des enfants de plus de 7 ans, publié dans la collection Racines du Monde aux éditions Cépages. Une collection dont les histoires sont basées sur des événements et anecdotes réels. Pas si simple pour l’auteure du texte : "Il m’a fallu un certain temps pour trouver l’inspiration. J’ai fait un mix de deux petites filles pour arriver à faire une histoire cohérente."

L’autre défi aura été la distance. Catherine Laurent et Dominique Berton sont parvenues à travailler ensemble malgré les milliers de kilomètres qui les séparaient. L’auteure désormais installée en banlieue parisienne, l’illustratrice à Nouméa, chacune a œuvré de son côté. Si l'écrivaine avait bien en tête l'image des petites filles qu'elle contait, la dessinatrice a eu plus de difficultés à "trouver" le personnage : "j’ai longtemps cherché avant de trouver le personnage. J’avais envie de cette petit fille avec ces cheveux volumineux, avec des reflets, un peu roux… Une petite métisse quoi !"
Dominique Berton
© ALB | Dominique Berton a réalisé les illustrations de "Cap'taine Alizée"
 

Voyages

Un métissage reflété dans les techniques utilisées pour illustrer l'histoire : dessin, peinture, collage... Dominique Berton a varié les plaisirs pour retrouver en images cet univers qui lui est cher. "C’est mon identité, confie l'artiste, un stylo à la main, alors qu'elle dédicace l'ouvrage. Et puis, c’est une fierté aussi de pouvoir parler de son pays comme ça au travers d’images." Une fierté aussi d'être éditée par une maison parisienne, elle qui connaît mieux les éditeurs du caillou : "c'est vraiment une belle occasion parce que c‘est un petit pays quand même. Tout à coup, quelqu'un en métropole s’intéresse à votre travail, c’est merveilleux!"
Dominique Berton
© ALB

Alors que le voyage d'Alizée l'emmène de l'Île des Pins à Nantes, sa vie se transforme radicalement. La douceur de son petit paradis calédonien laisse place à une grande métropole, où l'eau - sale - est confinée au lit de la Loire. Mais le livre ne retrace pas simplement le périple de la petite Kanak. A travers le port négrier, la petite fille découvre une autre facette de l'océan : l'histoire de l'esclavage. Un aspect auquel tenait Beaucoup Catherine Laurent qui est également professeur d'histoire. "C'était un clin d’œil parce que c'est un livre qui va être vendu en Nouvelle-Calédonie, c’est très loin d'eux la traite négrière. Ils sont toujours étonnés quand on leur en parle." 

"Cap'taine Alizée", véritable voyage au travers des cultures et de l'Histoire, est en vente depuis mercredi dans les librairies de l'Hexagone. 500 exemplaires sont en route en ce moment même pour la Nouvelle-Calédonie où les petits lecteurs et leurs parents pourront se le procurer à partir du début du mois de juillet. 
Cap'taine Alizée
© ALB | Une séance de dédicaces a été organisée pour la sortie de livre à la librairie "La Petite Boucherie" à Paris.