Jessica Cerival: "je veux finir ma carrière en étant olympienne"

Jessica Cerival
© Thierry Zoccolan / AFP | Jessica Cerival

Du 5 au 21 août, auront lieu les Jeux Olympiques d'été. Chaque semaine, sur la route de Rio, nos reporters essaient l'un des sports de ces JO en compagnie d'un athlète ultramarin spécialiste de la discipline. Aujourd'hui Maïté Koda s'essaie au lancer de poids, coachée par Jessica Cerival.

La1ere.fr Publié le , mis à jour le

Jessica Cerival n'est pas encore assurée d'aller aux Jeux Olympiques. Il lui reste encore à atteindre les minimas: 18 mètres. Son meilleur lancer à elle est à 17,99m…
Mais elle y croit. Car Jessica Cerival est une battante. Ecartée par son entraineur après l'échec de la qualification pour les Jeux olympiques de 2012, elle a su rebondir, en quittant l'INSEP pour le Creps de Wattignies, en périphérie de Lille (59).
 

"Vu le nombre de filles contrôlées poitives..."

"On va pas se mentir. Si je vais aux Jeux, y a très peu de chances que je passe en finale.  Les filles au dessus sont super fortes. Après… vu le nombre de filles qui sont contrôlées positives… poursuit-elle en riant. Moi je veux juste finir ma carrière en disant 'oui je suis olympienne' " ajoute l'athlète originaire de Guadeloupe.
 
Jessica  Cerival a très généreusement accepté de former notre journaliste au lancer de poids. Et pour une novice, se dépatouiller avec un poids de 4 kilos n'est pas chose facile. Autant dire que, malgré les conseils de la meilleure lanceuse française, l'expérience en ce qui la concerne est très loin d'être concluante…