Jean-Jacques Urvoas à la prison d’Osny après l’attaque d’un surveillant Martiniquais

Urvoas
© PATRICK KOVARIK / AFP | Jean-Jacques Urvoas, mardi 20 septembre, à la prison de Fresnes.

Le ministre de la Justice, Jean-Jacques Urvoas, s’est rendu ce mercredi à la maison d’arrêt d’Osny (Val d’Oise). Une visite inattendue, plus de deux semaines après l’agression d’un gardien martiniquais par un détenu radicalisé.

Laura Philippon
Publié le , mis à jour le

Plus de deux semaines après l’agression d’un gardien martiniquais, le ministre de la Justice, Jean-Jacques Urvoas, s'est rendu ce mercredi 21 septembre à la maison d'arrêt d'Osny (Val-d'Oise). Le garde des Sceaux est venu apporter son soutien aux personnels pénitentiaires.


Contexte tendu

Un déplacement inattendu qui survient dans un contexte tendu. Lundi dernier, une soixantaine de gardiens avaient bloqué la maison d'arrêt d'Osny pour dénoncer l’insécurité, et soutenir leur collègue martiniquais attaqué par un détenu radicalisé.

Gardiens menacés

Le 4 septembre dernier, deux gardiens, dont Philippe, un Martiniquais, ont été blessés par un détenu de l'unité de prévention de radicalisation. Le 16 septembre, quatre autres détenus radicalisés ont été transférés vers d’autres établissements. "Ils s'apprêtaient à passer à l'acte de façon imminente" affirme des syndicats.