Une information judiciaire ouverte après la mort du petit Jahden, un enfant réunionnais décédé après avoir mangé une crêpe à l'école

La balance de la justice

Le parquet de Villefranche-sur-Saône (Rhône) a ouvert une information judiciaire, vendredi, après la mort de Jahden, un enfant réunionnais de six ans qui avait mangé des crêpes dans son école alors qu'il était allergique au lait de vache. C'est france info qui révèle l'ouverture de cette enquête.

La1ere.fr Publié le

Quelques jours après après le rapatriement du corps de Jahden à La Réunion et ses obsèques, France info révèle l'ouverture d'une information judiciaire pour "homicide involontaire par imprudence, négligence, ou manquement à une obligation de sécurité".

La maîtresse qui a donné les crêpes à l'enfant a été de nouveau entendue vendredi puis laissée libre. Elle sera convoquée
ultérieurement par le juge d'instruction.

Rappel des faits

Jadhen, 6 ans, est mort jeudi 29 mars, après avoir mangé des crêpes, lors du carnaval de son école, à Limas, dans le Rhône. Le garçonnet, en grande section de maternelle, fêtait le carnaval avec ses camarades. Après les festivités le personnel a confectionné et proposé des crêpes aux élèves.

Selon Le Progrès, il avait l'habitude de manger des crêpes à l'eau chez lui, il a donc accepté. L'autopsie a confirmé que l'enfant est mort d'un choc anaphylactique, une réaction allergique immédiate, selon le procureur de Villefranche-sur-Saône, Sylvain Cordesse.