L'affaire qui avait fait grand bruit, s'était déroulée au magasin Edouard Leclerc de Plérin le 10 février dernier, rapporte France Soir. Deux frères, métis, jouaient dans les rayons lorsque l'un d'eux aurait marché sur le pied du sexagénaire, qui lui aurait alors lancé: "casse-toi sale nègre".

L'homme désigné à son père par l'enfant a entraîné une brève altercation et une plainte a été déposée. Accusé d'injure publique envers un particulier en raison de sa race ou de son origine, l'homme a nié avoir prononcé de telles paroles. Il a reconnu avoir peut-être traité de "sales gosses" ces enfants "mal élevés, vicieux, et détruisant tout dans les rayons". Son avocat a mis en avant la bonne éducation de son client et le fait que tout repose sur la parole de l'enfant, indique notamment le journal Ouest France. 

Les juges du tribunal de Saint-Brieux ont suivi les réquisitions du procureur et condamné le sexagénaire à six mois de prison avec sursis, 500 euros d'amendes, et à verser 501 euros à la partie civile. L'homme risquait jusqu'à six mois de prison ferme et 22 500 euros d'amende.