Les Haïtiens de New York, fiers de leur créole

New york créol Haiti
© DR

Victimes de préjugés dans les années 80, les haïtiens cachaient leur origine et s’exprimaient peu en créole. Ce n’est plus vrai aujourd’hui. La décision de 2008 qui décrète le créole comme langue officielle de New York a permis à la communauté de s’afficher avec fierté. 

Nathalie Sarfati / La1ere.fr Publié le , mis à jour le

A New York, il n’est pas rare d’entendre parler créole. Normal, la ville accueille l’une des plus importantes diasporas haïtiennes : entre 350 000 et 500 000 si l’on compte les illégaux. Depuis le 1 er janvier 2009, le créole est officiellement parlé dans les institutions de New York grâce à un décret signé par le maire de l’époque, Michael Bloomberg.
 

Le créole au quotidien

Brochure créole New York
© DR

Cette reconnaissance est le fruit d'un travail de fond mené par  la diaspora haïtienne.

Wynnie Lamour travaille depuis longtemps pour valoriser le créole. En 2013, elle crée l'Institut des langues créoles de New York. Au sein de l’Université, elle dispense des cours toute l’année. Pour cette jeune femme, le créole comme langue officielle, a changé le quotidien des haïtiens. «  Ils ont plus la capacité d'agir pour eux -même, plus de possibilité d'aider leur communauté et leur famille. Ils ont gagné en organisation, en autonomie" explique Wynnie.  
 
Wynnie Lamour
© N. Sarfati
Wynnie Lamour, fondatrice de l’institut de la langue créole à New-York.
 

Une paroisse haïtienne en plein Brooklyn 

C’est dans le quartier de Brooklyn que la communauté est la plus représentée et la plus active. L’église Notre dame du refuge est le point de rendez-vous d’une grande partie des haïtiens du quartier.  En ce dimanche matin, l'église est pleine, autour du père Perry et du Père Mendes,  pour célébrer les  37 ans de la présence de la communauté haïtienne au sein de la paroisse.
 
Ici la messe est dite en français et en créole, les chants aussi.


Le prêtre de Jérémie

A l’occasion de cette messe, nous avons rencontré le Père Parisien Saint Fleur. Il est prêtre de la paroisse de Jeremie. Cette commune totalement dévastée par l’ouragan Matthew, le 4 octobre dernier. Il était à New-York lorsqu’il a appris la nouvelle.
Son témoignage :

De nombreuses messes sont dites en créole dans Brooklyn. Il y aurait près d’une trentaine de prêtres haïtiens qui célèbre des messes en créole créant un lien très fort avec la communauté. Reste que ce sont, en général, les fidèles de l’ancienne génération qui parlent créole. Les jeunes haïtiens nés à New-York  s’expriment mieux en anglais.

Alors pour sauvegarder ce patrimoine linguistique et culturel, des programmes bilingues anglais –créole ont été mis en place pour donner aux jeunes l’envie d’apprendre et de s’exprimer dans leur langue maternelle. 

New York dans Infosoir cette semaine

Depuis lundi 31 octobre et jusqu'à vendredi prochain, Infosoir, à 18h30 sur France Ô, vous propose chaque soir un reportage sur New York. Nathalie Sarfati et Denis Rousseau-Kaplan sont allés à la rencontre de différentes personnalités de Big apple. Hier, nous vous proposions une visite du musée national d'histoire et de la culture afro-américaine. Vous pourrez également décrouvrir le portrait d'un styliste guadeloupéen installé à New York et d'autres reportages. Rendez-vous chaque soir de la semaine à 18h30 sur France Ô.