Vol de bétails : les agriculteurs interpellent les autorités

Réunion de crise des agriculteurs à Sinnamary
© Yves Robin | Réunion de crise des agriculteurs à Sinnamary

Les vols d’animaux de plus en plus nombreux dans le monde agricole. Une trentaine d’agriculteurs de la commune s’est réuni hier pour interpeller les autorités sur le thème de l’insécurité dans les zones agricoles.

Laurent Marot Publié le , mis à jour le

Le 4 février dernier, des voleurs sont entrés la nuit en voiture sur la ferme de la famille Bocage, au lieu dit Corossonny à Sinnamary. Ils ont forcé les chaînes de deux barrières. Le lendemain matin, Sylvio Bocage arrive sur place et dans l’étable, il découvre une scène d’horreur.
Les voleurs ont abattu une vache d’un coup de fusil, une bête de 600 kg embarquée dans un véhicule. Les malfrats se rendent ensuite à la porcherie. Ils tuent deux porcs dans des conditions épouvantables.
Sylvio est un pluriactif, il veut se lancer à plein temps dans l’agriculture mais l’insécurité est un obstacle. Ce jeudi, il a réuni des agriculteurs à Sinnamary, les exploitants de la commune se disent victimes de vols à répétitions, depuis de longues années. Chez Victorine, la dernière fois, c’était peu avant Noël
Une pétition réclame plus de patrouilles dans les zones agricoles et des aides pour financer des systèmes de sécurité sur les exploitations.
La gendarmerie appelle les exploitants à signaler les vols d’animaux. Ces six derniers mois, trois plaintes seulement ont été déposées à Sinnamary à ce sujet bien loin de la réalité au vu des témoignages.

Le reportage de Laurent Marot et Yves Robin

 


L'actu en vidéo

Antoine Primerose président de l'Université de Guyane invité du JTsoir

Antoine Primerose président de l'Université de Guyane invité du JTsoir souhaite en premier lieu améliorer la réussite des étudiants