Visite éclair en Guyane pour Franck Riester le ministre de la Culture

Franck Riester

24H de visite en Guyane pour le ministre de la Culture Franck Riester. L’essentiel de sa visite a eu lieu dans l’ouest Guyanais. Il s’est rendu à Saint-Laurent du Maroni, à Mana et à Macouria où il a rencontré les autorités municipales et culturelles du département.
 

Marie-Claude Thébia/Jessy Xavier/Sébastien Laporte Publié le , mis à jour le

24H de visite en Guyane pour le ministre de la Culture Franck Riester. L’essentiel de son périple a eu lieu dans l’ouest Guyanais. Il s’est rendu à Saint-Laurent du Maroni, à Mana et à Macouria où il a rencontré les autorités municipales et culturelles du département.


Macouria : dernière étape du
marathon ministériel

 
Franck Riester
© G Ho A Sim | Signature d'une convention cadre
C’est par Macouria que le ministre de la Culture a achevé sa visite en Guyane. Une visite éclair dans notre département après avoir commencé sa tournée par les Antilles.
Franck Riester s’est essentiellement rendu dans l’ouest Guyanais accompagné par Patrick Faure le préfet de Guyane et Rolande Chalco-Lefay vice-présidente déléguée à la Culture à la collectivité territoriale de la Guyane. Il s'est rendu à Macouria, Saint-Laurent et Mana. 
Cette visite de 24H s’est achevée à Macouria. Une convention cadre pluri-annuelle de développement culturel a été signée. Il s'agit d'assurer le développement culturel de la commune administrée par Gilles Adelson. Objectif : créer une médiathèque mais aussi assurer la continuité du Théâtre de Macouria scène conventionnée.
Le ministre a pu également découvrir l’art amérindien au village Norino situé non loin du centre de la commune. 


Saint-Laurent ville d'histoire

 
Franck Riester
© Eric Léon
La visite a commencé par Saint-Laurent du Maroni. Le ministre de la Culture Franck Riester s’est rendu au camp de la Transportation en pleine rénovation, transformé en haut-lieu culturel. Puis, il s’est entretenu durant une demi-heure avec Sophie Charles le maire de Saint-Laurent. Elle a insisté sur les grands projets initiés dans sa ville, notamment la redynamisation de l’ancien hôpital. L’objectif est "d’en faire à terme un vrai rôle d’attractivité avec un centre économique mais aussi un cœur culturel".
Au cœur des débats également, les réhabilitations à venir grâce à la manne générée par le loto du patrimoine dont Stéphane Bern est à l’origine. La maison du receveur des postes va bénéficier de 200 000 euros.

 

Le Pass culture à l’essai

 
Franck Riester
© E Léon
La Guyane a été choisie pour faire l’expérimentation du pass culture. Des jeunes de 18 à 25 ans vont bénéficier de 500 euros grâce à une application proposant une offre culturelle. Franck Riester a pu rencontrer les élèves du lycée Bertene Juminer.


Mana : commune patrimoniale

 
Franck Riester
© S Laporte | Bibliothèque Man Vévé
A peine arrivé à Mana, le ministre de la Culture s’est engouffré dans la bibliothèque. Il y a rencontré plusieurs acteurs locaux du secteur culturel et de l’artisanat d’art. Les attentes sont immenses.
En réponse, Franck Riester a signé une convention dans laquelle l’Etat s’engage à accompagner la commune pour revaloriser son patrimoine. L’ancienne maternité, aujourd’hui en ruine, et l’église de l’Acarouany seront par exemple réhabilitées.
La salle polyvalente, actuellement fermée, sera rénovée. Une école de musique pourra être créée, et un festival du livre sera lancé à court terme. Mana espère obtenir le label Ville et Pays d’art et d’histoire. Un plan baptisé Mana 2028 lancé à un an des élections municipales.
Le ministre a bouclé son périple en 24H. Pas de grandes annonces, ni de grandes décisions.
C’est la première fois, qu’un membre du gouvernement Macron consacre l’essentiel de sa visite à l’ouest Guyanais.