V239 : Ariane 5 au service des télécommunications « high tech »

Décollage de la fusée Ariane 5
© Arianespace | Décollage de la fusée Ariane 5 - archive

Après un décollage prévu ce 5 septembre à 18H51 depuis Kourou, Ariane 5 doit mettre sur orbite  deux satellites de télécommunications : Intelsat 37e pour l’opérateur international Intelsat, et BSAT-4a pour l’opérateur  japonais B-SAT (Broadcasting Satellite System Corporation).

Laurent Marot Publié le , mis à jour le

Ariane 5 doit déposer en orbite de transfert géostationnaire Intelsat 37e, 29 minutes et 50 secondes après le décollage. Construit par l’industriel américain Boeing, il fournira pendant plus de 15 ans des services de communications pour la nouvelle génération de téléphones fixes et mobiles sur les Amériques, l’Afrique et l’Europe.
La mission du lanceur européen s’achèvera 47 minutes après le HO, avec la séparation de BSAT-4a. Construit par l’américain Space Systems Loral (SSL), le satellite assurera pendant au moins 15 ans des services de télédiffusion numérique directe et des communications innovantes en HD et en ultra HD (4k/8K).
Il s’agira du neuvième lancement de l’année depuis le CSG, le neuvième tous lanceurs confondus (cinq Ariane 5, deux Véga et deux Soyouz), et le 239ème de la famille Ariane.