Une unité de traitement des déchets à Grand Santi

La machine à traiter les déchets de Grand Santi
© Alice Lauréat | La machine à traiter les déchets de la commune de Grand Santi

A Grand Santi sur le fleuve Maroni, une unité de traitement des déchets, pour les ordures ménagères, devrait bientôt entrer en fonction. Un projet qui a tardé à voir le jour.

Alice Lauréat Publié le , mis à jour le

L'unité de traitement des déchets a été installée à quelques centaines de mètres du bourg de Grand Santi, mais elle n’est pas encore opérationnelle. Cet équipement a été mis en place en 2011 par l’état, dans le cadre d’un plan d’urgence pour régler le problème des ordures ménagères dans les communes de l'intérieur. Pourtant, depuis cinq ans, cette machine est immobilisée. En effet, il reste quelques travaux de finition à réaliser et surtout à mettre en place le fonctionnement de l'unité. Cela représente, une montée en charge lourde pour la communauté de communes qui a sollicité, dans ce cadre, une aide l'état.

Un équipement difficile à mettre en oeuvre

Cette unité de traitement des déchets dispose d’une benne de collecte des ordures ménagères. Une fois les déchets rassemblés, ils sont compressés et empaquetés dans des balles. Un système qui correspond à une mise aux normes européennes. Pour l'instant la collecte se fait dans des petits bacs et encore à la main.
Pour les élus de la Communauté de Communes de l’Ouest Guyanais, cet équipement, tel qu'il est conçu, apparait trop lourd pour un petit bourg comme Grand Santi. Pourtant, dans le cadre du plan d’urgence mis en place par l’état, d’autres communes isolées de Guyane devraient bientôt être équipées de ce type de machine. C’est le cas notamment de Papaïchton et de Maripasoula. 

Le reportage d'Alice Lauréat et Yves Robin