Un accord trouvé entre les transporteurs et la société Autovision

Un camion de gréviste stationné devant le centre de contrôle technique des poids lourds
© Guyane1ère | Un camion de gréviste stationné devant le centre de contrôle technique des poids lourds

Après deux semaines de négociations, un accord est en passe d'être signé entre les transporteurs et le centre de contrôle technique des poids lourds Autovision. Les deux parties se seraient entendues pour une baisse tarifaire d'environ 35%.

SV - Guyane1ère Publié le , mis à jour le

Une réduction tarifaire de 35% aurait fait céder les transporteurs grévistes hier après midi 17 août. Les deux parties se sont entendues après deux semaines de négociations. Martin Jaeger, le Préfet de Guyane en charge du dossier, s'est montré très enthousiaste quant à cette sortie de crise : "On vient de m'indiquer que les transporteurs souhaitaient signer un protocole de fin de conflit à la Préfecture et j'ai bien entendu donné mon accord, à condition que les deux parties soient présentes. Je félicite que les protagonistes aient pu convenir de cet accommodement directement entre eux qui est le fruit de leur nombreuses discutions ainsi que du travail de nos collaborateur".

L'interview de Sébastien Laporte et Nicolas Pouillot