Stéphane Lambert, président du Medef Guyane, alerte sur la situation difficile des entreprises

Stéphane Lambert président du MEDEF Guyane
© guyane 1ère

Invité du Guyane Soir, Stéphane Lambert, président du Medef a dressé un tableau préoccupant sur la situation des entreprise guyanaises confrontées à des difficultés de trésorerie récurrentes. En cause des délais de paiement trop longs des collectivités territoriales et établissements publics.

guyane 1ère Publié le , mis à jour le

Selon le président du Medef, Stéphane Lambert, les entreprises guyanaises subissent de plein fouet les conséquences de la situation économique dégradée. Elles doivent faire face à des problèmes de trésorerie  induits par les délais de paiement très longs des collectivités territoriales et des établissements publics. par ailleurs, si la commande publique est un peu plus forte, elle n'atteint pas un niveau suffisant pour sortir l'économie de l'ornière.

La menace de la rue

Il faut trouver rapidement des solutions, sinon, les chefs d'entreprises pourraient une nouvelle fois se retrouver dans la rue. Les services d'état doivent faire un effort important pour débloquer les situations. Le patron du Medef a mis en cause l'inefficacité de certains fonctionnaires qui sont, à son avis, sanctionnables. Selon lui, il faudrait accorder un pouvoir réglementaire plus élargi au préfet. 


L'interview de Stéphane Lambert président du Medef Guyane interrogé par Roland Pidéri

L'actu en vidéo

Inauguration du centre sportif Emile Bellony à la cité Arc-en-ciel, la réaction du maire Jean Ganty

Inauguration du centre sportif Emile Bellony à la cité Arc-en-ciel à Rémire-Montjoly. La réaction du maire, Jean Ganty