Solidarité : reprise de la distribution de colis alimentaires à la Croix-Rouge

La distribution alimentaire à la Croix rouge
© Laurence Tian Sio Po | Woodjophney, 19 ans, bénévole à La Croix rouge française, prépare un colis alimentaire

A l' antenne de la Croix-Rouge à Cayenne, trois bénévoles accueillent tous les mardis, les bénéficiaires des colis alimentaires. Après près de 2 mois d’arrêt de ce service par manque de bénévoles, les plus démunis sont de nouveau accueillis. Ils sont de plus en plus nombreux, et d’origines diverses.

Laurence Tian Sio Po/AP/CL Publié le , mis à jour le

Lucas est arrivé du Guyana il y a 5 ans. C’est la 1ère fois qu’il se rend dans cette antenne de la Croix-Rouge. Pour obtenir un colis alimentaire, les bénéficiaires doivent être orientés par l’assistance sociale. Ce n’est pas le cas de Lucas, mais il est dans le besoin, alors les bénévoles ne le laisseront pas repartir sans rien. Des pâtes, des légumes en conserve, des gâteaux. Chaque bénéficiaire peut retirer 4 colis alimentaires par an. Et ils sont une quarantaine de personnes à venir ici tous les mardis matins.
Jacqueline Faubert, bénévole et responsable de la distribution des colis alimentaires à la Croix-Rouge a vu croître le nombre de demandeurs :

"Ce sont des personnes de toutes nationalités mais des guyanais également. La pauvreté touche des personnes qui travaillent aussi mais qui n'arrivent pas à joindre les deux bouts..."


6000 personnes bénéficient de la plateforme alimentaire

Outre ces colis, la Croix-Rouge aide aussi les plus démunis grâce à sa plateforme alimentaire, à Matoury. Chaque année, 6 000 personnes bénéficient de ces dispositifs. Mais depuis l’arrêt du fonds européen d’aide au plus démunis en 2017, la Croix-Rouge recherche des financements pérennes comme l'explique Benoit Renollet, directeur territorial de la Croix-Rouge :

"Nous travaillons avec la CTG et le service de la préfecture autour de la lutte contre la pauvreté, nouveau dispositif qui permettrait de pouvoir financer pendant 3 ans la plate forme alimentaire"

Les bénévoles de la Croix-Rouge comptent aussi sur les dons des entreprises comme des particuliers, pour continuer leur mission.

Jean-Christophe Combe, le directeur général de la Croix-Rouge française est en Guyane pour 3 jours de rencontres avec les pouvoirs publics, mais aussi avec les salariés et les bénévoles de la Croix-Rouge en Guyane.
Ce matin, il s’est rendu à l’antenne de Cayenne où est distribuée l’aide alimentaire.
La Croix-Rouge assure 4 types de mission : aide alimentaire, distribution de vêtements, prévention de santé, accompagnement de la parentalité. Elle est pour l’instant présente à Cayenne, Kourou et Saint-Laurent du Maroni. Elle souhaite renforcer sa présence dans l’ouest.
Parmi les bénéficiaires de la Croix-rouge, il y a toujours un grand nombre de demandeurs d’asile.