Social : mouvement de grève à l’IMED de baduel

Grève à l'IMED de Baduel à Cayenne

Dix agents ont entamé, mardi matin, un mouvement de grève à l’Institut Médico Educatif Départemental Léopold Héder (IMED), soit 15 % du personnel. Ils ont mis en place un barrage filtrant à l’entrée du site de l’IMED à Cayenne.
 

Karl Constable
Publié le , mis à jour le

Les grévistes revendiquent l’application du relevé de décision signé le 17 juin avec le directeur, lequel est actuellement en arrêt maladie. Les grévistes dénoncent de nombreux dysfonctionnements de la part de l’encadrement : problèmes relationnels, de communication, de transparence, des recrutements sur fond d’opacité et hors procédure, l’absence ou l’insuffisance de concertation, des retards dans l’évolution des carrières… Le directeur n’a pas répondu à nos sollicitations, pas plus que le cadre assurant un intérim informel.
Une délégation de grévistes a été reçue ce matin à la CTG, par Claude PLENET, le président du Conseil d’Administration de l’IMED et vice-président de la CTG. Il a été convenu de la tenue d’un Conseil d’Administration Exceptionnel au plus tôt mercredi 03 juillet en matinée, la réalisation d’un audit sur les ressources humaines et les finances, et l’officialisation de la direction par intérim.
L’IMED L. HEDER compte 65 agents, relevant de la fonction publique hospitalière, ils assurent l’accueil de 133 enfants déficients mentaux sur deux sites, à Cayenne (Baduel) et Matoury (Locaux provisoires au Larivot). L’établissement est placé sous la tutelle de l’ARS (Agence Régionale de Santé).

L'actu en vidéo

Vie chère : un nouveau blocage de supermarché

La vie chère dans tous les secteurs de la consommation, une situation qui n'est plus tenable. Les 500 frères et un collectif d'associations montent au créneau. Ils se sont mobilisés devant le super marché de Matoury.