Santé : l'organisation du centre hospitalier Andrée Rosemon montrée du doigt par l'UTG

Conférence de presse UTG santé
© A Hilaire | Naïma Lehacaut Neves chargée de communication UTG santé à l'extrême gauche

Les membres de l’UTG santé du centre hospitalier Andrée Rosemon dénonçaient lors d’une conférence de presse, ce qu’ils qualifient  de « désorganisation perpétuelle au sein du CHAR ». La situation reste tendue au sein de l'hôpital de Cayenne. 

Anthony Hilaire /Marie Claude Thébia Publié le

Les membres de l’UTG santé du centre hospitalier Andrée Rosemon dénonçaient lors d’une conférence de presse, ce qu’ils qualifient  de « désorganisation perpétuelle au sein du CHAR »…. C’est l’annonce du transfert de l’école dédiée à la formation des aides-soignants et des auxiliaires de puériculture à Saint-Laurent, qui a provoqué la colère du syndicat.


Une nouvelle organisation 

La date précise n’a pas été encore rendue publique mais l’annonce du transfert de l’école dédiée à la formation des aides-soignants et aux auxiliaires de vie à Saint-Laurent du Maroni, a provoqué la colère de l’Union des travailleurs Guyanais santé. Une trentaine d’étudiants seraient concernés….
Naïma Lehacaut Neves chargée de communication UTG explique : 

« Cette décision a été prise dans la précipitation. C’est prévu pour la prochaine rentrée. S’ils sont reçus au concours d’entrée les étudiants devront se rendre à Saint Laurent avec les problèmes d’organisation que cela implique. Nous voulons empêcher cette décision ».

 

L'UTG dénonce 

Par ailleurs l’UTG santé du CHAR, a attiré l’attention sur la non-conformité de l’aire d’approche finale et de décollage de l’hélicoptère ou encore la création d’activités nouvelles au sein de l‘hôpital sans embauche de personnels spécialisés (notamment dans le domaine de la neurologie). L’organisation syndicale entend bien faire entendre sa voix, dans ce vaste chantier que représente depuis quelques mois la réorganisation du centre hospitalier Andrée Rosemon.