Samantha James lauréate régionale du concours Ma thèse en 180 secondes

Samantha James la gagnante régionale 2016 de Ma thèse en 180 secondes
© Franck Leconte | La gagnante 2016 de Ma thèse en 180 secondes

Ils étaient cinq candidats doctorants à se présenter ce 13 avril devant un jury et un public à l'Université de Guyane pour la présentation de leur thèse en trois minutes. La plus brillante dans cet exercice a été Samatha James avec un sujet sur le virus de l'herpès.

guyane 1ère Publié le , mis à jour le

Mathématiques, sciences de la nature, ethno-botanique, études socio lingusitique tels sont les domaines qui ont été abordés durant cette finale de concours à Cayenne. Jugés sur leur talent d'orateur, la médiation de leur sujet et le structuration de leur exposé les cinq doctorants ont donc présenté, chacun à leur tour, un aspect de leur thèse. Samantah James qui avait choisi de parler de l'herpès a su convaincre avec brio les membres du jury et le public composé, notamment de 3 classes de lycéens. Elle est auteure d'une thèse sur l'identification des gènes cellulaires liés à l'herpès virus.
Elle ira donc à Bordeaux, participer à la finale qui se tiendra le 31 mai.
Le concours Ma thèse en 180 secondes mis en place depuis 2014 en France a permis à la scientifique Lanjiao Wang qui représentait la Guyane l'année dernière d'accéder à la finale.

Le reportage de José Charles Nicolas