Saint-Laurent : le maraké remis à l'honneur à l'occasion de la fête du village Balaté

Cérémonie du Maraké à Balaté
© MMP | Cérémonie du Maraké au village Balaté à Saint-Luarent

Le village Balaté est en fête. La cérémonie officielle d’ouverture en l’honneur des 70 ans du village s’est déroulée vendredi matin avec la cérémonie du maraké. Un rite initiatique amérindien qui se pratique très tôt le matin, avant le lever du soleil. 

Myriam Maëva Ponet/CL Publié le , mis à jour le

La transmission des savoirs auprès des jeunes générations et partages entre communautés, c'est le  thème de ce 70e anniversaire du village Balaté. Donc, quoi de plus normal que de procéder au rituel du maraké. C’est la première fois qu’une telle cérémonie était organisée dans ce village amérindien. Et cela signifie beaucoup pour Silvio Van Der Pilj, chef coutumier de Balaté et président du Grand Conseil Coutumier :

"Cette cérémonie de Yoko signifie beaucoup. C'est l'esprit qui nous accompagne et nous aide à affronter les obstacles à surmonter dans la vie... Quelque part c'est avoir une ouverture d'esprit, être humble, être sage... le yoko, en même temps, c'est un vaccin amérindien c'est lutter contre des maladies que la médecine ne soigne pas"


Ce rituel commun aux communautés amérindiennes wayana-apalai d’Amazonie formalise une étape importante de la vie d’un individu. Il se pratique très tôt le matin. Des chants chamaniques scandent la cérémonie pour appeler les esprits. Les chamanes font une incantations à Warocoma.
Le maraké du village Balaté
© MMP | Une cérémonie très suivie par les jeunes
Les candidats au rituel étaient nombreux, parmi eux une majorité de jeunes, désirant se frotter aux morsures des fourmies yokos.


 

L'actu en vidéo

Sommet du climat : une délégation guyanaise à l'ONU

Les réactions fusent après l'annonce par Emmanuel Macron du départ d'une délégation guyanaise à l'ONU emmenée par Rodolphe Alexandre le président de la Collectivité territoriale de Guyane.