Saint-Laurent : les habitants de Paddock refusent le projet d'implantation d'un terminal énergétique de la Sara

Amérindiens Paddock
© E Léon

Le terminal énergétique de Saint-Laurent du Maroni ne verra pas le jour dans la zone de subsistance du village Paddock. Porté par la SARA, l’audition du directeur général était attendue samedi. Les habitants du village ont vivement exprimé leur opposition au projet.

Eric Léon/MCT Publié le , mis à jour le

Le terminal énergétique de Saint-Laurent du Maroni ne verra pas le jour dans la zone de subsistance du village Paddock. Porté par la SARA, l’audition du directeur général était attendue samedi. Les habitants du village ont vivement exprimé leur opposition au projet.


Ouwa pour dire Non !

Amérindiens Paddock
© E Léon
«Ouwa» en langue Kalina pour dire «non» au projet de construction du terminal énergétique de Saint-Laurent. La rencontre entre les représentants de la SARA et les habitants du village Paddock était prévue ce samedi. Paddock est un village amérindien situé à la périphérie de Saint-Laurent du Maroni. La SARA voulait construire un centre d’hydrocarbures à quelques centaines de mètres du village.
L’implantation du projet dans la zone de subsistance inquiétait. L’emplacement du stockage de 9000 m3 de carburants a été vivement critiqué.
Hendrick Sommer villageois de Paddock explique : 

"Il n'y a jamais de risque zéro. Il y aura toujours de la pollution autour de notre zone de subsistance générée par l'activité du terminal" 


Les villageois déterminés 

Pourtant, tous les éléments techniques et mesures d’accompagnement ont été passés au crible. Parmi eux, la création d’emplois prioritaires pour les jeunes du village, la réfection de la route de Jérusalem ou encore la mise en culture du wassaï autour du dépôt en collaboration avec les villageois. Rien à faire, les habitants n’ont pas été convaincus.
Philippe Guy directeur général de la SARA Antilles-Guyane comprend :

"Je crois que c'est avant tout les questions de pollution, de la propriété des terres, de l'actualité Montagne d'or qui ont freiné les habitants, nous, c'est un petit projet porté par une entreprise locale. Nous comprenons les critiques des habitants de Paddock" 


L’implantation du terminal énergétique de Saint-Laurent ne verra pas le jour dans la zone de Paddock. La SARA promet de chercher encore un site viable dans l’ouest pour son projet.