Saint-Laurent : la cheffe Katia Deprez admise dans la prestigieuse association des Toques Françaises

Katia Deprez
© MP | Katia Deprez en action dans la cuisine d'un client

Pour la première fois, une cheffe de Guyane est admise dans la prestigieuse association des Toques Françaises. Katia Desprez exerce à Saint Laurent et travaille les produits locaux. Elle a déjà été primée, notamment par le Trophée d’honneur de l’académie de l’art culinaire du Monde créole.
 

Myriam Maëva Ponet/CL Publié le , mis à jour le

Dans la cuisine, devant ses ingrédients, le geste de la jeune femme est précis, à l’image de sa détermination et de sa ténacité. Depuis quelques jours, la jeune femme fait partie de la grande famille des Toques Françaises. Une fierté affichée avec beaucoup d’humilité :

"Je suis assez fière de ça, c'est un petit pas en avant professionnel et cela me permet d'évoluer… c'est une grande faimille les Toques françaises, quand on sait les chefs qui y sont et moi toute petite cheffe de Guyane. Il y a des meilleurs ouvriers de France, des chefs étoilés, des chefs décédés auréolés d'étoiles qui y étaient et moi toute petite cheffe à Saint-Laurent du Maroni en Guyane, je me retrouve propulsée là... il y a l'humilité mais il y a aussi beaucoup de satisfaction du travail accompli... des nuits blanches, des heures qu'on ne compte pas pour travailler pour partager cet amour de la cuisine, car la cuisine cela reste le partage pour moi."


Le partage des produits du terroir guyanais

L'esprit Toques française, c’est le partage, la transmission et la valorisation des produits du terroir. A travers ses différentes activités, Katia est complètement dans l’esprit. Elle intervient régulièrement dans les lycées auprès des jeunes et travaille essentiellement les produits de Guyane et le couac est l’un de ses préférés :

"Le couac j'aime bien. J'ai appris à le découvrir et je le décline. Je ne veux pas rester dans la salade traditionnelle.. on peut le décliner de toutes les façons... j’ai appris aussi à faire de la fingui ..."

Mais son activité principale reste la prestation à domicile. La cuisine qu'elle occupe durant ce reportage, elle la découvre, c'est celle de ses client du jour et elle apprécie particulièrement cet exercice 


Une citoyenne du monde 

Kathia Desprez est une vraie ultra marine. Née en Guadeloupe, elle a grandi en Martinique et c’est en Guyane qu’elle a décidé de vivre avec sa famille. Elle a eu le coup de foudre pour l’ouest du pays :

" il y a une identité ici très forte. On est avec les bushiningués, les amérindiens, les hmongs, les chinois, les créoles ... Saint-Laurent, c'est un monde à part et je suis très heureuse d'être là parce que culturellement et culinairement parlant j'en apprends tous les jours..."

Il y a quelques années, La jeune cheffe a obtenu le trophée d’honneur de l’académie de l'art culinaire du monde créole et fut finaliste au trophée des chefs ultramarins.
Cette nouvelle étape au sein des toques françaises n'est que le début de son ascension.
 
Le reportage de Guyane la 1ère