Rassemblement en hommage au chef Wayapi, tué par des garimpeiros

Les amérindiens de Guyane ont affirmé leur soutient à leur frère de l'Amapa (Brésil)
© L.Tian-So6Po

La manifestation de soutien au Wayapi du Brésil, après le meurtre le 23 juillet dernier, du cacique Amyra a rassemblé dans l'émotion et la mobilisation une petite centaine de personnes, mardi soir à Cayenne. Elles ont réaffirmé leur opposition à l'orpaillage clandestin et aux mines industrielles.

Karl Constable
Publié le , mis à jour le

Après une minute de silence les participants ont manifesté de la station essence route de Montabo au Consulat du Brésil. Dans la manifestation organisée par l'association  Jeunesse Autochtone de Guyane, étaient présents des anonymes, des politiques et l’association Or de Question.
C’est en début de semaine qu’on a appris le meurtre par des garimpeiros du chef Wayapi. Depuis l’élection de Jaïr Bolsonaro, à la tête de l’état brésilien, les territoires autochtones sont de plus en plus contestés par les agriculteurs et les chercheurs d’or.

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête