Quelques palmiers emblématiques de Guyane : le maripa ou le palmier Attalea maripa - 3

Le palmier Maripa
© CL | Les graines de Maripa

Très grand, son stipe peut atteindre la canopée, le maripa est un palmier majestueux qui se remarque sur la zone littorale guyanaise comme dans la forêt. Pierre-Olivier Albano, spécialiste des palmiers, décrit les caractéristiques de cet arbre d'Amazonie.

Catherine Lama
Publié le , mis à jour le

Présent en forêt comme sur les côtes de Guyane, le palmier Attalea maripa se retrouve partout en Amazonie et même jusqu'au sud est du Brésil et au sud du Mexique (source : Guide des palmiers de Guyane). Il est facilement reconnaissable par son stipe massif qui peut atteindre la canopée couronné de longues feuilles desquelles émargent d'importantes bractées remplies de graines.
Le maripa se décline en une soixantaine d'espèces et en Guyane leur nombre reste imprécis. Ainsi que le précise le docteur Albano, ce palmier a la particularité de :

"C'est un des plus gros palmier de Guyane ... l'Attalea maripa aime bien les zones dégagées, il va prendre son essor lorsqu'il y a un chablis où parce qu'il se trouve en savane après un incendie. Et là, cela va libérer l'espace et cela se voit bien sur les parcelles défrichées, souvent il y a beaucoup de maripas soit qu'ils sont restés sur place, soit qu'ils ont pris leur essor parce que le reste de la végétation a été nettoyée..."


Les coques travaillées et les fruits consommés


Les coques ou spathes sont beaucoup travaillées par les artisans alors que les feuilles imperméable et résistantes sont aussi utilisées pour couvrir les carbets traditionnels amérindiens.
Le fruit de ce palmier emblématique, majestueux, une fois débarrassé de son écorce laisse découvrir une chair jaune ou blanche appréciée des animaux comme des hommes. 

Les images de Frédéric Larzabal