Le projet de lycée à Maripasoula a toujours du plomb dans l’aile : le terrain prévu pour sa construction est squatté notamment pour des activités agricoles. Les occupants demandent un nouveau terrain, ou une indemnisation.
C’est à la mairie de gérer, estime le président de la Collectivité territoriale, Rodolphe Alexandre qui s’est rendu sur place le 9 septembre.
Ce projet de lycée à Maripasoula représente un budget de 37 millions.
Il sera situé, si la situation se débloque, sur un terrain de 5 hectares, près de l'aérodrome. Il devrait accueillir 825 élèves.
Les travaux doivent débuter en 2019.