Présidentielle : quels sont les projets d’Emmanuel Macron et Marine Le Pen pour la Guyane ?

Emmanuel Macron et Marine Le Pen au second tour
© AFP | Emmanuel Macron et Marine Le Pen au second tour de la présidentielle 2017

Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont qualifiés pour le second tour de l’élection présidentielle qui se tiendra le 6 mai en Guyane. Quels sont leurs projets pour la Guyane ? Que faut-il retenir de leurs visites dans le département ? Comment ont-ils réagi à la crise sociale ? Décryptage.

Guyane 1ère Publié le , mis à jour le

Marine Le Pen est arrivée en seconde position au premier tour de l’élection présidentielle, dimanche 23 avril, en Guyane, derrière Jean-Luc Mélenchon. Emmanuel Macron termine lui à la troisième place.

Qualifiés pour le second tour qui se tiendra le 6 mai en Guyane, Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont tous deux venus en visite dans le département. Quels sont leurs projets pour la Guyane ? Que fallait-il retenir de leurs visites ? Comment ont-ils réagi à la crise sociale ? Guyane 1ère fait le point.

 

Quels projets pour Emmanuel Macron en Guyane ?

Si au niveau national, Emmanuel Macron est arrivé en tête du premier tour, en Guyane, le candidat d’En Marche termine en troisième position avec près de 19% des suffrages derrière Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen.
Emmanuel Macron à l'ENCRE
© guyane 1ère | Emmanuel Macron en conférence le 20 décembre à Cayenne
 

Visite en août 2015

En août 2015, Emmanuel Macron est venu en Guyane en tant que ministre de l'économie. A son arrivée, il est accueilli à la Collectivité Territoriale en ami. Dans le sillage du président Rodolphe Alexandre, onze des 35 conseillers territoriaux ont parrainé sa candidature à la présidentielle.
 

Filière bois et aurifère

Lors de sa visite, Emmanuel Macron a rencontré les peuples autochtones. Il s’est également déclaré en faveur du développement de la filière bois. "Développer la filière bois, c’est de la création de richesse, c’est exporter davantage et limiter les importations en créant d’avantage d’activité sur le territoire, c’est créer de l’emploi", avait déclaré Emmanuel Macron.
 
Le candidat d’En Marche s’est aussi positionné clairement en faveur de la filière aurifère. Il s’est déclaré favorable au projet Columbus Nordgold, le projet de la "Montagne d'Or".
 

Réaction à la crise sociale

En pleine crise sociale en Guyane, Emmanuel Macron a également pris position pour un renforcement des contrôles des frontières et pour des mesures d’urgences en matière de sécurité. "Il est indispensable d’appliquer en Guyane l’état d’urgence", avait également déclaré le candidat.
 
Regardez ci-dessous le reportage de Guyane 1ère.

 

Quels projets pour Marine Le Pen en Guyane ?

Marine Le Pen a su séduire une grande partie de l’électorat guyanais en obtenant un peu plus de 24% des suffrages au premier tour de la présidentielle. La candidate du Front national s’est placée en deuxième position derrière Jean-Luc Mélenchon avec seulement 114 vois d’écart.
Marine Le Pen en visite en Guyane.
© jody amiet / AFP


Visite en décembre 2016

Marine le Pen est venue faire campagne dans le département en décembre 2016. A son arrivée, des opposants l’attendaient à l’aéroport Félix Eboué. "Ce parti là n’a pas sa place en Guyane, car c’est un parti intolérant, qui ne porte pas nos valeurs de partage", déclarait alors Fabien Canavy, du MDES, mouvement de décolonisation et d’émancipation sociale.
 
Malgré cette arrivée, le séjour de Marine Le Pen s’est déroulé sans heurt. La candidate FN a même été chaleureusement accueillie par une partie de la population. A Saint-Laurent du Maroni, Marine Le Pen s’est même offert un bain de foule sur le marché. "Le changement à 100%, c’est elle", déclare un sympathisant. Le maire Léon Bertrand est le seul maire de Guyane a recevoir la candidate Front national. "Nous sommes dans un département où la démocratie doit régner, cela nous permet aussi d’avoir au travers sa personnalité, un donneur d’alerte supplémentaire pour dire ce qu’il se passe ici", expliquait Léon Bertrand.
 

Lutte contre l’immigration

"La situation est absolument terrifiante et je tire mon chapeau à ces élus locaux qui sont héroïques, remarquait pour sa part Marine Le Pen. En réalité, ils vident la mer avec une petite cuillère. Ils essaient de répondre à une urgence toujours plus prégnante compte tenue d’une pression migratoire incessante".
 

Réaction à la crise sociale

Au sujet de la crise sociale, Marine Le Pen s’est exprimée dernièrement en rappelant au passage un des pans de son programme pour la Guyane. "Il y a des décisions urgentes à prendre pour régler la situation. Les premières mesures vont concerner l’arrêt de l’immigration, et le doublement des effectifs de la gendarmerie. C’est dans mon projet outre mer", rappelle la candidate.
 
Regardez ci-dessous le reportage de Guyane 1ère.

L'actu en vidéo

Cérémonie de naturalisation 46 personnes obtiennent la nationalité française

Cérémonie de naturalisation 46 personnes obtiennent la nationalité française