Portrait : Aurélie Le Vern, championne du monde Jiu-Jitsu brésilien

Aurélie Le Vern championne du monde Jiu-Jitsu
© Y.Robin

Elle n’a que 3 ans de pratique et pourtant elle a été sacrée championne du monde toutes catégories, de Jiu-Jitsu brésilien, en Californie (EU) au mois de mars dernier.
 

Yves Robin/KC Publié le , mis à jour le

Dans la vie quotidienne Aurelie, 28 ans, est professeur d’éducation physique au collège Gérard Holder. Quand elle arrive en Guyane en 2016, elle découvre l’escalade et le VTT de descente. Puis après avoir pratiqué le judo pendant une année, en Octobre 2017 elle intègre le club de Jiu-Jitsu Ribeiro du dojo de Suzini. Pour aurélie s’adonner à cette discipline le Jiu-Jitsu brésilien c’est une suite logique :

« Ça m’a attiré, dans le sens où il y a plus de corps à corps. Pour moi c’est la suite logique du judo ».


Tyrone, son senseï (en japonais, maître qui donne son enseignement à un-e élève), lui a fait découvrir les compétitions de haut niveau. Son premier trophée elle l’obtient en janvier 2019, championne d’Europe toutes catégories, ceinture bleue, puis en mars elle est médaillée d’or panaméricaine en Californie. Aurélie est la seule française à avoir atteint ce niveau de performance. Après un temps de repos, Aurélie Le Vern se prépare maintenant pour atteindre la 1ère place du ranking (haut-niveau) au championnat International brésilien de Jiu-Jitsu.
Aurélie Le Vern, championne du monde Jiu-Jitsu brésilien
© Yves Robin | Aurélie et son senseï, Tyrone Gonsalves (Jiu-Jutsu Ribeiro)