Un port industriel et commercial à Saint-Laurent : il coûterait entre 80 et 100 millions d'euros

Saint laurent du maroni
© DR

Un port industriel et commercial près de Saint-Laurent : le projet, conduit par le grand port maritime de Guyane, progresse. La construction d’un terminal portuaire fait depuis quelques années déjà l’objet de nombreuses projections. Son coût se situe entre 80 et 100 millions d'euros.

 

Sébastien Laporte/MCT Publié le , mis à jour le

Un port industriel et commercial près de Saint-Laurent-du-Maroni, pourquoi pas ? Ce projet, conduit par le grand port maritime de Guyane, progresse.


Dernière phase 

Pour faire face au développement de l’Ouest guyanais, la construction d’un terminal portuaire fait depuis quelques années déjà l’objet de nombreuses projections. Aujourd'hui, le programme a évolué, il s’agit désormais de financer les dernières études complémentaires. Il est attendu de pied ferme par la ville, qui a déjà pris en compte la future construction dans son urbanisme. Le maire assure que les besoins en infrastructures portuaires sont tels dans l’ouest que la création de ce port est devenue cruciale. Aujourd’hui, le programme a évolué, il s’agit désormais de financer les dernières études complémentaires.
Les précisions de Léon Bertrand le maire de saint-Laurent-du Maroni :

Léon Bertrand maire de Saint-Laurent


Un port crique Margot 

C’est au nord de Saint-Laurent-du-Maroni que le futur port pourrait voir le jour. Plus précisément le long de la crique Margot.
Le projet, conduit par le grand port maritime de Guyane, devait au départ ne pas faire concurrence à l’actuel port de la capitale de l’Ouest.
Mais aujourd’hui, la future installation portuaire n’est plus envisagée de cette façon, comme l’explique le directeur du grand port maritime, Philippe Lemoine.

"C'est vrai qu'on a progressé sur ce sujet là, car les concertations notamment avec les autorités locales, la ville de Saint Laurent et la CCOG, ont abouti sur un couplage entre le port commercial et le port industriel. Aujourd'hui on en est à un stade d'étude. On a envisagé la localisation, les fonctionnalités, l'impact et la desserte routière. On parle d'une infrastructure estimée de 80 à 100 millions d'euros". 


Avec le développement de l’ouest guyanais les besoins en hydrocarbure par exemple, ou en ciment, ne font que croître. Le programme, très ambitieux, a un coût élevé.
Le reportage radio de Guyane la 1ère : 

Papier Port de Saint-Laurent