Les personnels de la SGDE ont observé un débrayage pour dénoncer leurs conditions de travail

Accueil SGDE
© SGDE | Les employés de l'agence clientèle de la SGDE ont débrayé pour protester contre leurs conditions de travail

Un débrayage à la société Guyanaise des eaux. Les personnels des agences de Cayenne, Kourou et Saint-Laurent ont cessé leurs activités pour dénoncer leurs conditions de travail . Ils évoquent « la souffrance au travail »
 

C Boutet/MCThébia Publié le

Un débrayage à la société Guyanaise des eaux. Les personnels des agences de Cayenne, Kourou et Saint-Laurent ont cessé leurs activités pour dénoncer leurs conditions de travail. Ils évoquent « la souffrance au travail ».


Des services engorgés 

Ils étaient nombreux devant le service clientèle de la Société Guyanaise des Eaux situé sur la rocade de Zéphyr à Cayenne. Le personnel a cessé le travail pour dénoncer le manque d'effectifs pour accueillir la clientèle et la destabilisation des services liée notamment au turn over des intérimaires. Des intérimaires dont la durée des contrats n'excéderait pas 20 mois.
Les agents de la SGDE disent avoir commencé à échanger avec la direction depuis le mois d'octobre. En vain. Ils pointent du doigt le manque d’effectif, le manque de communication, des postes non remplacés.
Jacqueline Janvion salarié et porte parole explique : 

"Nous échangeons avec la direction depuis le mois d’octobre et rien ne change. Nous avons une vraie souffrance au travail. Nous souffrons du manque d’effectifs. Nous ne pouvons pas recevoir la clientèle normalement. Les délais d’attente sont très longs".


Un débrayage qui n'a duré que 55 minutes. Le travail a repris normalement peu avant 8 heures. Les personnels de la SGDE doivent rencontrer la direction. La SGDE en Guyane emploie 136 collaborateurs et enregistre 64 924 clients abonnés.