Pays des Savanes : le budget de la CCDS adopté à la majorité des votants

Vote du budget CCDS
© JG Assard

La Communauté des communes des Savanes a voté hier soir son budget. Il est en hausse de 11%. Il a été adopté à la majorité des votants. Des votants bien plus nombreux que lors des dernières réunions.
 

Jean-Gilles Assard/MCT Publié le , mis à jour le

25 conseillers étaient présents sur les 35 composants la Communauté des communes des Savanes (CCDS). Un véritable succès pour cette réunion du vote du budget 2019.
Myriam Marin conseillère communautaire des Savanes dubitative : 

"Depuis des mois, voir des années, on a pas eu le quorum pour organiser ces réunions. Cela fait longtemps, que cela n'était pas arrivé". 


L'ambiance se gâte

Avec 7 procurations, la séance s‘annonçait plutôt bien mais dès l’examen du compte administratif, l’ambiance s’est gâtée. Un membre de l'opposition a reproché au président de la CCDS François Ringuet de ne pas participer aux débats préalables. 
Une attitude qui provoquera le départ de Jean-Etienne Antoinette, Line Létard et Annie Robinson Chocho. Malgré tout le compte administratif sera bien adopté. Tout comme le budget 2019 qui s’élève à plus de 30 millions d’euros. Il est en progression de 11%. 10 millions seront reversés aux quatre communes Saint Elie, Iracoubo, Sinnamary et Kourou. Mais cela demeure bien insuffisant selon l’opposition stigmatisant le fonctionnement de l’institution. 
Isabelle Niveau conseillère communautaire des Savanes exaspérée : 

"On avance pas du tout. Au début j'y croyais. Il y a des vrais enjeux, or là le budget ne traduit en rien l'accompagnement du développement économique de cette région." 


Reste que certains projets doivent être lancés à court terme tel que l’ouverture de trois déchetteries à Kourou, Sinnamary et Iracoubo. Cette réunion avec 42 points à l’ordre du jour aura duré près de 3h30. François Ringuet le président de la CCDS sollicité pour une réaction n’a pas voulu s’exprimer.