Maripasoula : Le Mapa Buku Festi

Maripasoula : Le Mapa Buku Festi
© J. Helgualch / K. Constable

La 5ème édition du Mapa Buku Festi, le festival du livre, s'est tenu à Maripasoula et dans les écoles des villages amérindiens Wayanas du haut Maroni. De nombreux auteurs de bandes dessinées venus du monde entier ainsi que des artistes locaux ont participé à ce festival itinérant. 

Jocelyne Helgoualch / Karl Constable /P.N Publié le , mis à jour le

La 5ème édition du Mapa Buku Festi, le festival du livre s'est tenu à Maripasoula et dans les écoles des villages amérindiens Wayanas du haut Maroni. De nombreux auteurs de bandes dessinées venus du monde entier ainsi que des artistes locaux ont participé à ce festival itinérant. 

Maripasoula : Le Mapa Buku Festi
© J. Helgoualch / K. Constable
L'idée des organisateurs est de favoriser les rencontres entre habitants du Maroni et les auteurs afin de permettre l'accès à la culture à tous.
Maripasoula : Le Mapa Buku Festi
© J. Helgoualch /K. Constable
Dans l' école élémentaire  Robert Vignon à Maripasoula , l’auteur de bande dessinée Jean Luc Cornette anime un atelier de dessin avec les élèves d’un cp ; il fait partie des auteurs qui viennent animer le festival du livre le Mapa Buku Festi dans les écoles du Haut Maroni. 
Maripasoula : Le Mapa Buku Festi
© J. Helgoualch / K. Constable
Jean - Luc Cornette, auteur de bande dessinée se confie :

" Moi ce que j'aimerai bien, c'est de pouvoir insuffler à certains, l'envie de continuer après l'enfance, parce que c'est là que s'arrète le dessin. Tout le monde dessine, quand il est enfant. Tout le monde est doué pour le dessin."


Au collège Gran Man Difou, un autre auteur, Gildati Junior, rencontre des élèves du cours de portugais. C’est un Brésilien vivant à Bélem et Sao Paulo qui lui aussi participe au Mapa Buku Festi .
Maripasoula : Le Mapa Buku Festi
© J. Helgoualch /K.Constable
 Gildati Junior, auteur de bande dessinée :

" Le dessin, la peinture, la musique, c'est universel. Ce n'est pas nécessaire d'apprendre c'est une langue universelle."

 Pas besoin de parler la même langue , le dessin fait voyager au delà des frontières  et des cultures. 
  2 jeunes enthousiastes :

" Ce que j'ai aimé, c'est qu'il mettait en valeur ce qu'il dessinait et il a dessiné des trucs qui étaient réels, il ne cherchait pas à inventer."

" On peut  avoir du plaisir en dessinant, on peut faire ressortir des émotions."

Le Mapa Buku Festi est un festival itinérant. Des villages Wayanas sur le haut Maroni jusqu'à Maripasoula, le festival cherche à favoriser les rencontres entre les auteurs et les habitants petits et grands de cette commune où le livre n’est pas souvent présent dans les foyers.
Le principal du collège de Maripasoula y voit un intérêt certain pour les enfants de la commune.
 Adolphe Costade,principal du collège Gran Man Difou de maripasoula :

" le livre est un outil rare dans les maisons, c'est pour cette raison que ce festival est très important pour apporter le livre, la connaissance et la culture auprès des élèves et des habitants."

Depuis 5 ans Patrice Gérard, le responsable de la bibliothèque municipale de Maripasoula organise ce festival. 
Patrice Gérard, responsable de la bibliothèque municipale de Maripasoula :

 " ça permet aux gamins de venir nous voir, de manipuler, de rencontrer des gens, de se rendre compte que derrière cette opération, il y a des gens qui travaillent, qui dessinent et que ce ne sont pas des machines qui font cela."

Olivier Copin, professeur au lycée Balata de Matoury et auteur de bande dessinée fait aussi des initiateurs de ce festival itinérant .
Maripasoula : Le Mapa Buku Festi
© J. Helgoualch /K. Constable
 Olivier Copin, professeur au lycée Balata de Matoury :

" Je vois au lycée, à Cayenne, des jeunes que j'ai croisé au Mapa Buku Festi il y a 5 ans, lors de la 1ère édition, qui viennent maintenant se former en création graphique et art visuel, parce qu'ils ont eu la chance de rencontrer des auteurs."

Le Mapa Buku festi existe depuis 2014 ,c'est la 5ième édition cette année, d un festival qui à travers ces actions, lutte contre l’illettrisme et  s’engage dans l’accès à la culture pour tous . 

L'actu en vidéo

Vie chère : un nouveau blocage de supermarché

La vie chère dans tous les secteurs de la consommation, une situation qui n'est plus tenable. Les 500 frères et un collectif d'associations montent au créneau. Ils se sont mobilisés devant le super marché de Matoury.